Smeg connecte ses tables de cuisson à ses hottes, et tout devient plus simple

Cuisine

Smeg connecte ses tables de cuisson à ses hottes, et tout devient plus simple

le 17 juillet 2018
0
0
1
0

La marque italienne Smeg lance une nouvelle gamme de tables de cuisson à induction. Cette série comporte quatre modèles, capables de répondre aux besoins de tous les utilisateurs, qu’ils recherchent une table de petites dimensions, un modèle à zones flexibles ou pas. La principale particularité de ces tables de cuisson réside dans leur capacité à communiquer avec les nouvelles hottes de Smeg, pour que l’utilisateur n’ait plus besoin de se préoccuper des réglages.

Notre avis sur les tables Smeg SI2M7643B et SI1F7955B

 

Smeg est un constructeur italien, renommé pour le design rétro de ses appareils électroménagers. Réfrigérateurs colorés aux lignes arrondies vintage, ou plus osé arborant le drapeau italien, voire adoptant la forme d’une voiture Fiat 500, petit électroménager décoré en collaboration avec des artistes italiens… Par des choix esthétiques prononcés, la marque revendique ses origines italiennes et le résultat est au rendez-vous puisque l’électroménager de Smeg se reconnaît du premier coup. Les tables de cuisson du fabricant arborent un design un peu plus sobre, bien que soigné. C’est surtout sur les fonctionnalités que Smeg met l’accent, ses quatre nouvelles références pouvant être connectées aux hottes de la marque, pour un fonctionnement quasiment autonome. La nouvelle série – à laquelle le fabricant n’a pas donné de nom – présente l’avantage d’être diversifiée. Ainsi, chaque utilisateur peut-il trouver la table de cuisson qui lui convient : grande zone de cuisson, flexibilité extrême ou faible encombrement.

Smeg connecte ses tables de cuisson à ses hottes, et tout devient plus simple
Prix de vente indicatif
De 699 à 1299 euros
en vente

Pourquoi on craque


Une gamme diversifiée pertinente


Des zones flexibles pratiques sur le modèle haut de gamme


Une esthétique sobre réussie

Des tables de cuisson qui « se connectent » avec les hottes Smeg


La nouvelle gamme de Smeg ne porte pas de petit nom. En revanche, la marque met en avant ce qu’elle nomme « technologie connectée », commune aux quatre références. Le but est de les faire communiquer avec les nouvelles hottes de la marque. La hotte se met en fonction automatiquement dès que la table de cuisson est utilisée, ses lumières s’allument et la vitesse de filtration s’ajuste selon l’utilisation de la table ; cette fonction est baptisée « Auto-Vent ». Mais n’allez pas imaginer que ces tables de cuisson à induction embarquent du Wi-Fi ou du Bluetooth, qui seraient d’ailleurs bien inutiles sur ce type d’appareil. Comme d’autres fabricants en ont déjà eu l’idée, Smeg connecte les deux appareils en infra-rouge. Pour profiter de ces fonctions automatiques, il faudra donc vous équiper tout en Smeg. Cela tombe bien, le fabricant a conçu les lignes de ses hottes et tables de cuisson en parfaite harmonie. Car malgré la sobriété de ses tables « connectées », le fabricant italien leur a tout de même apporté sa petite touche esthétique : point de classique encadrement en aluminium ou en inox, mais un avant biseauté gris, très chic.

Smeg connecte ses tables de cuisson à ses hottes, et tout devient plus simple

Une offre qui répond à tous les besoins


La nouvelle gamme comporte donc quatre références, qui répondent vraiment à tous les besoins d’équipement et à tous les budgets. On y trouve en effet la SI2M7643B, un modèle de 60 cm avec quatre zones de cuisson. La référence SIH7933B convient pour sa part aux petites cuisines et espaces atypiques. En effet, elle ne dispose que de trois foyers, du fait de sa profondeur réduite. D’une largeur de 90 cm, elle n’est profonde que de 40 cm, soit une dizaine de centimètres de moins que ses grandes sœurs de largeur identique. Les deux autres modèles de la série, SI2M7953D et SI1F7955B, affichent toutes deux une largeur de 90 cm. La première dispose de quatre zones de cuisson classiques quand la seconde, qui coiffe la gamme, bénéficie de cinq foyers, dont des zones flexibles sur la partie gauche (Flexi4Zone) pour s’adapter aux grands récipients.
Cette référence haut de gamme bénéficie aussi d’une fonction pratique déjà rencontrée chez des constructeurs concurrents : sur la partie disposant de zones flexibles, les températures sont prédéfinies. Si la zone avant est réglée à une puissance importante, en glissant le récipient vers la zone centrale, on profite d’une température moyenne et en déplaçant le récipient vers la zone du fond, il est chauffé à faible température pour assurer son maintien au chaud : inutile de toucher aux commandes tactiles.
Les quatre modèles peuvent être réglés selon 15 niveaux de puissance, pour s’adapter finement aux besoins des amateurs de cuisine.

Smeg connecte ses tables de cuisson à ses hottes, et tout devient plus simple

Utilisation de la chaleur résiduelle


Enfin, Smeg met en avant l’utilisation de la chaleur résiduelle, dans le but de favoriser les économies d’énergie. L’une des fonctions (Eco-heat) propose de choisir l’affichage de la chaleur résiduelle sur l’une des zones, afin de profiter de la chaleur accumulée pour terminer une cuisson à faible température ou assurer le maintien au chaud. Dans la même veine, une autre fonction nommée Eco-Off fonctionne avec la minuterie intégrée : elle aide le cuisinier à utiliser la chaleur résiduelle pour terminer la cuisson, en stoppant le fonctionnement d’un foyer avant la fin de la minuterie.
La SI2M7643B (60 cm) est vendue à 699 € ; la SI1F7955B (90 cm avec zones flexibles) coûte 1299 €. Les prix des deux autres références ne sont pas encore connus.

Smeg connecte ses tables de cuisson à ses hottes, et tout devient plus simple
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK