De quoi les mini fours posables sont-ils capables ?

Cuisine

De quoi les mini fours posables sont-ils capables ?

le 29 janvier 2019
0
0
0
0

Les mini fours posables font partie des appareils électroménagers prisés par les foyers français. Ils comptent un certain nombre d’atouts, à commencer par leur compacité, ainsi que leur facilité d’installation, puisqu’il n’est pas nécessaire de prévoir une place pour les encastrer. Et certains rivalisent de fonctionnalités et d’options, si bien qu’ils sont en mesure de fournir les mêmes prestations que les grands fours électriques encastrables.

Dans une cuisine, on n’a pas toujours la place pour installer des appareils encastrables, ni forcément l’envie d’ailleurs. Les appareils pose libre sont justement là pour cela. Mais dans certains domaines, ils ont du mal à fournir des prestations à la hauteur de celles des modèles encastrables - par exemple, les performances des mini tables de cuisson posables sont bien en retrait. En revanche, certains mini fours pose libre tirent leur épingle du jeu. Ils peuvent prétendre à tenir la place de four principal dans la cuisine, ou celle de second équipement de qualité. Et tant mieux car on peut manquer d’espace sans accepter pour autant de rogner sur les performances de cuisson. Voici quelques clés pour choisir le mini four posable de qualité qui convient à vos besoins.

 

Les mêmes accessoires qu’un grand

 

Les mini fours se distinguent aussi par leurs accessoires, indispensables lorsque l’on cuisine. Aussi, vérifiez comment l’appareil est équipé : tournebroche, grille, lèche-frite, parfois plat à pâtisserie ou dédié à la cuisson vapeur, voire pierre à pizza, éventuellement ramasse-miettes à installer au fond du four.

 

Beko
BMF44CPX
200

44 litres

 

Technologie Pro Chef

 

Cuisson 3 niveaux

Miele
DG 6019
999 euros

100% vapeur

 

Commandes sensitives

 

cavité inox

Riviera & Bar
QFV 260
599 euros

26 litres

 

Combiné vapeur

 

20 programmes

Le mini four posable : pour qui ? Pour quoi ?

 

Quelles bonnes raisons peut-on avoir de s’équiper d’un four posable et à qui s’adresse-t-il ?

Pour sa compacité

Cet appareil est évidemment idéal pour les personnes en mal d’espace dans leur cuisine. À ce titre, les étudiants et jeunes adultes qui s’installent peuvent se laisser séduire - d’autant que le prix d’un mini four est généralement plus abordable que celui d’un four encastrable. Mais cet appareil s’adresse à un public bien plus large. Bonne nouvelle d’ailleurs pour les amateurs de cuisine qui vivent dans de petits espaces : il y a moyen de trouver un modèle à la hauteur de leurs ambitions culinaires.


Sans contrainte d’encastrement

Même si les dimensions de la pièce sont confortables, s’équiper d’un four encastrable nécessite de prévoir le meuble adéquat, ce qui n’est pas toujours possible sans réorganiser toute la cuisine. Le four posable constitue une solution alternative, puisqu’il peut être installé sur un plan de travail ou une étagère, quasiment sans contrainte.


Aussi pour les familles

Si vous avez des contraintes concernant l’encastrement, mais que vous ne manquez pas d’espace, peut-être que vous ne souhaitez pas vous contenter d’un modèle trop petit. Surtout si vous devez cuisiner pour une famille ou si vous recevez souvent. Sous l’appellation mini four, on trouve en réalité des appareils de dimensions variées. Les plus petits gabarits arborent une cavité d’une dizaine de litres. En moyenne, la plupart des références affichent des capacités comprises entre 20 et 30 L. Mais les plus grands disposent de cavités de 50 L voire 60 L, une capacité pas si éloignée de celle des grands modèles.


Comme second équipement

Mais pourquoi donc s’équiper d’un second four ? Pour découvrir une autre méthode de cuisson : par exemple, opter pour un mini four proposant la cuisson à la vapeur en plus de votre four encastrable. Ou encore opter pour un mini four à chaleur tournante si vous ne possédez qu’un micro-ondes. Enfin, on peut toujours s’équiper d’un petit modèle pour les cuissons rapides du quotidien (par exemple pour cuisiner des plats pour un ou pour deux) et réserver le grand four aux jours où l’on reçoit. Car le mini four est pratique et rapide : du fait de sa petite cavité, il se passe de préchauffage.

 

Severin
TO2061
89 euros

20 litres

 

Chaleur tournante

 

Tournebroche

Moulinex
OX485810
150 euros

39 litres

 

Chaleur tournante

 

7 modes de cuisson

Schneider
SCEO23
69 euros

23 litres

 

Chaleur tournante

 

Look vintage

La chaleur tournante, garante d’une cuisson homogène

 

Quel est le profil de ces mini fours qui proposent les mêmes fonctionnalités que les grands modèles encastrables ? Pour commencer, si vous souhaitez vous équiper d’un modèle performant, préférez une référence proposant un mode chaleur tournante – surtout s’il dispose d’une « grande » cavité. Les modèles d’entrée de gamme font simplement office de gril (résistance qui chauffe dans la partie supérieure de la cavité) et proposent une cuisson par convection naturelle ou chaleur traditionnelle (des résistances qui chauffent dans le haut et le bas de la cavité). La chaleur tournante associe ces résistances à un ventilateur qui brasse l’air chaud au sein de la cavité. La chaleur est ainsi mieux répartie et la cuisson est alors plus homogène – c’est utile notamment lorsque l’on cuit de grands plats (gratins, lasagnes…).

 

Les options : vapeur et tournebroche en tête

 

Les mini fours posables sont généralement plus abordables que les fours électriques encastrables : à partir d’environ 50 € pour un modèle de marque et d’entrée de gamme, jusqu’à presque 1000 € pour les références haut de gamme. Les modèles les plus onéreux bénéficient de fonctions complémentaires qui les rendent multifonctions : ils embarquent un mode chaleur tournante ainsi que d’autres options.


La cuisson vapeur, rare sur les mini fours posables, existe sur quelques références (seule ou combinée à une cuisson traditionnelle). Pour rappel, cette méthode de cuisson douce et lente est de plus en plus prisée pour ses nombreux avantages. Elle est saine : les aliments sont cuits avec peu de matière grasse, ils ne caramélisent pas et les vitamines et nutriments sont préservés du fait de la température de cuisson peu élevée. Elle est aussi savoureuse, puisqu’elle préserve le goût et la texture des aliments. Le mini four posable peut être une opportunité pour s’équiper d’un appareil dédié à la cuisson vapeur, éventuellement comme second four, sans occuper trop de place et sans dédier un emplacement à son encastrement. 


Certains mini fours disposent d’une fonction rôtissoire ou tournebroche. Il est possible de griller de la viande dans n’importe quel mini four, mais cet accessoire permet de rôtir une volaille de manière homogène. Notez que la contenance doit être adaptée à vos besoins : n’imaginez pas rôtir une dinde de 3 kg dans une cavité de 10 L. Pour vous rendre compte de la contenance dont vous avez besoin, n’hésitez pas à vous rendre en magasin pour appréhender à quoi correspond une cavité de 20 L ou de 50 L.
Si les appareils d’entrée de gamme sont pourvus de fonctions basiques, certains mini fours plus élaborés embarquent des programmes supplémentaires, par exemple dédiés au maintien au chaud, à la décongélation, voire à la cuisson de pâtisseries ou de plats au bain marie. Quelques modèles disposent aussi de recettes préprogrammées (en nombre cependant plus limité que les fours encastrables).


Toujours en montant en gamme, les mini fours gagnent certaines options qui peuvent être bien utiles et qui pour le coup équipent les grands modèles encastrables presque systématiquement : éclairage intérieur, porte tempérée, sécurité enfant et minuteur avec « coupe circuit » (ou arrêt automatique). En l’occurrence cette dernière fonction est bien pratique : elle stoppe la cuisson automatiquement à la fin de la durée réglée. Concernant le minuteur, notez qu’il est parfois limité à 60 min, ce qui ne suffit pas forcément selon vos besoins et habitudes culinaires.
Enfin, seuls les mini fours les plus haut de gamme disposent de commandes sensitives, voire d’un écran, alors que la plupart des références d’entrée de gamme et de milieu de gamme se contentent de molettes ou de boutons physiques. Outre le confort d’utilisation, la différence est surtout esthétique.

À noter : pour bien choisir votre mini four selon vos besoins, vérifiez aussi les plages du thermostat réglable. Certains ne montent en température que jusqu’à 180°C, ce qui limite leur utilisation, car de nombreux plats cuisent à 200°C, voire 220°C. S’il s’agit de votre four principal et que vous cuisinez souvent, pour pouvoir préparer des recettes variées, préférez un mini four dont la température n’est pas trop bridée.

Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK