Pompes à bière, quelles machines pour une pression à domicile ?

Boissons/Breakfast

Pompes à bière, quelles machines pour une pression à domicile ?

le 25 juin 2018
0
7
2
0

Pour supporter la France ou votre équipe préférée entre amis, rien de tel qu'une bonne bière bien fraîche. La tireuse, ou pompe, à bière constitue une excellente option pour leur servir de la bière à la pression, comme au bar. Mais laquelle choisir ? Quelles marques de bières peut-on y mettre ? Comment s'en servir ? Homap vous délivre ses conseils pour boire, avec modération bien sûr...

Quels sont les avantages d’une tireuse à bière ?

 

Si vous avez l’habitude de recevoir et de consommer de la bière en famille ou entre amis, la pompe à bière peut s’avérer un investissement pertinent. D’abord parce que cela en jette d’offrir une bière pression à ses invités. Mais aussi parce que certaines de ces machines apportente par leur design une certaine classe, et que la pression c'est très bon...


Fonctionnant avec des fûts, la machine à bière limite aussi la consommation de bouteilles en verre ou de canettes. Une pompe à bière coûte entre une centaine d’euros et 250 euros. Quant au prix des fûts, il varie selon leur contenance évidemment, mais aussi selon la marque et le type de bière que l’on consomme. Si l’on calcule, acheter des fûts revient environ au même prix que l’achat de packs de bière en bouteilles (7,90 € le fût Heineken de 2 l).
Outre réduire la quantité de déchets, l’intérêt de la machine à bière, c’est qu’elle assure le service d’une bière parfaite, servie à bonne température, avec la bonne quantité de mousse.

 

Krups
Beertender
239 euros

Contrôle de la température

 

Indicateur volume et température

 

Fûts 5 l (Heineken, Pelforth, Affligem, Edelweiss, desperado...)

 

 

Philips
Perfectdraft
239,99 euros

Fûts de 6 litres

 

Température 3°

 

Afficheur température et volume

Krups
Le Sub
199 euros

Fûts de 2 l pour une dizaine de bières (Heineken, Affligem, Desperados, Pelforth, Baffo d'Oro...)

 

Design original

 

Température 2 °

 

 

Utiliser et entretenir sa machine


Toutes les tireuses à bière disposent d’un système de refroidissement et assurent donc le service de la bière à bonne température. Pour l’utiliser, il convient d’acheter des fûts adaptés : vérifier la compatibilité des fûts avec la machine (marque et contenance). Si le fût est à température ambiante, le refroidissement de la bière peut prendre un certain temps (une dizaine d’heures, voire plus). Il est donc vivement recommandé de rafraîchir les fûts dans le réfrigérateur en amont.
Il suffit alors de glisser le fût dans la chambre de refroidissement, qui se présente soit verticalement, soit horizontalement selon la machine. Il faut ensuite relier le fût au robinet de la machine à l’aide d’un petit tube en plastique.
L’entretien de la machine est assez aisé. Après chaque utilisation, le tube qui relie le fût au robinet de la machine doit être rincé, puis changé lors de chaque changement de fût. Un tube est parfois fourni avec le fût (souvent pour les grandes contenances), sinon, il faut s’en procurer (pour quelques centimes l’unité). Il convient de nettoyer le robinet de service avec un chiffon doux humide entre deux utilisations. Toutes les machines arborent un plateau récolte-gouttes qui doit être lavé régulièrement ; ces éléments passent parfois au lave-vaisselle (à vérifier dans le mode d’emploi de votre machine). Enfin, il peut y avoir de la condensation dans la chambre de réfrigération (où l’on place le fût) ; il faut donc l’essuyer entre chaque fût.

Pompes à bière, quelles machines pour une pression à domicile ?

Comment choisir sa tireuse à bière ?


Il existe de nombreux modèles sur le marché, même si cet appareil, qui connaît de plus en plus de succès, demeure assez confidentiel : en 2017, 172 000 tireuses ont été vendues, 6% de plus que l’année précédente*. Entre les machines d’entrée de gamme et les plus élaborées, on note des différences d’options. Voici quelques critères à prendre en compte pour choisir la pompe à bière qui vous convient.

 

La compatibilité des fûts

La plupart acceptent des fûts de 5 l, plus rarement 6 l. Si vous recevez souvent des invités en nombre, cela peut vous convenir. Sinon, tournez-vous plutôt vers un modèle accueillant des fûts de 2 l. Car une fois le fût entamé, sa durée de conservation est limitée : généralement entre 15 et 30 jours selon la machine.
Avant un achat, vérifiez aussi avec quels fûts et notamment quelles marques de bière est compatible la tireuse que vous convoitez. Le choix est plus ou moins étendu selon le modèle.

 

La bonne témpérature

La présence d’un voyant indiquant que la bière est à bonne température nous semble indispensable. En effet, il est dommage de disposer d’une machine refroidissant mais de ne pas s’en servir dans de bonnes conditions. En plus de ne pas être bonne ni agréable, une bière pas assez fraîche mousse excessivement. La plupart des modèles sont dotés d’un tel voyant, exceptés quelques appareils d’entrée de gamme. Quelques modèles affichent même précisément la température de la bière.

Seules quelques machines permettent de choisir la température de service (entre 2°C et 12°C). Cette option de confort offre la possibilité d’adapter le service aux goûts de l’utilisateur et au type de bière.

Et aussi...

 

L’indicateur de niveau de bière restant est une option bien pratique.
Enfin, certains modèles sont en mesure de fonctionner sur une prise allume-cigare, ce qui peut être pratique, par exemple pour les campeurs. Car la chambre de refroidissement est la plupart du temps en mesure de rafraîchir aussi d’autres boissons.

Pompes à bière, quelles machines pour une pression à domicile ?

Nos petits conseils pour une utilisation optimale


Si vous avez sauté le pas et que vous avez décidé de vous offrir une tireuse à bière, voici quelques conseils pratiques pour en profiter dans les meilleures conditions.
Attention au soleil !

Comme toutes les machines embarquant un système de réfrigération, les pompes à bière n’aiment pas les fortes chaleurs. Trouvez-lui une petite place à l’intérieur ou sous un parasol ; évitez à tout prix de la laisser en plein soleil.


Laissez toujours l’appareil branché et en fonctionnement tant qu’un fût entamé y est installé.

Cela permet de maintenir la température et la pression, donc de conserver la bière (entre 15 et 30 jours).


Pour réduire le temps de refroidissement

Mettre le fût dans le réfrigérateur (10 à 12 h) avant de l’installer dans la machine, mais jamais dans le congélateur ; bière et congélation ne font pas bon ménage. Inutile de préciser évidemment que le fût ne doit pas non plus être secoué.

Il y a toujours plus de mousse dans le premier verre

Comme les barmen, versez quelques centimètres de mousse dans le verre puis jetez la avant de remplir un verre complet.
Pour limiter la formation de mousse, ouvrez le robinet en actionnant la poignée complètement et d’un geste rapide. Ensuite, servez en tenant le verre penché.
S’il fait chaud, n’hésitez pas à rafraîchir le verre avant service en le passant sous l’eau.


*GfK pour le GIFAM

Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK