Barbecook Otto, quand fumer est bon pour nos papilles

Convivial

Barbecook Otto, quand fumer est bon pour nos papilles

le 6 mars 2017
0
1
0
1

Fumer ses viandes, poissons, légumes, le tout en plein air et en mode 100% naturel. Telle est la promesse de ce fumoir belge, brillant et odorant. Destiné à ceux qui aiment capter le goût original et aux fans de barbecues, ce modèle Otto de Barbecook a ce fumet qui nous plaît.

Notre avis sur le Otto de Barbecook...

 

La marque belge Barbecook est spécialiste du barbecue sous toutes ses formes depuis 1985. Avec Otto, elle permet au particulier de bénéficier en toute simplicité d'une technique réservée aux pros : le fumage. Et nous donne aussi ce qu'il faut, c'est-à-dire le combustible et un appareil simple, pour ne pas gâcher nos viandes et poissons.

Barbecook Otto, quand fumer est bon pour nos papilles
Barbecook Otto, quand fumer est bon pour nos papilles
Prix de vente indicatif
99 euros
en vente

Pourquoi on craque...

 

On veut découvrir de nouvelles saveurs

 

On aime cuisiner en plein air

 

On veut fumer soi-même

 

Pourquoi on hésite...

 

A part le saumon, le fumé est pas ma tasse de thé

Un appareil simple et compact

 

Premier avantage de l'Otto, sa simplicité et son faible encombrement. Avec ses 64 cm de long, 26 de large et 36 de hauteur, le tout pour un poids de 4 kg, le fumoir électrique Otto ne nécessite pas d'avoir des bras de déménageurs ou un jardin de 1 000 m2.

Il n'est pas laid non plus, tout en brillance, et son dispositif simplissime le rend facile à utiliser et à nettoyer.

Pour cela, il suffit de prendre un beau poisson ou pièce de viande, jusque deux kilos, et de mettre les copeaux sous la grille. Puis de fermer, brancher et lancer.

Le temps de l'opération est variable, comptez 40 minutes pour un saumon de 2 kilos. Moins de temps si l'on met des légumes ou si l'on veut un goût moins prononcé. L'ideal est de tester et trouver la bonne durée selon ses goûts.

 

Barbecook Otto, quand fumer est bon pour nos papilles

Varier les plaisirs

 

Et c'est là que réside l'intérêt du fumoir électrique Otto. Nous faire découvrir le fumage à chaud, et donner de nouvelles saveurs à nos viandes et poissons. Mais aussi des légumes, des fruits, tout ce qui se mange en fait.

Barbecook propose également, pour la somme de 5,80 euros le paquet, trois essences différentes de copeaux.

Il suffit d'ouvrir le paquet, de le remplir d'eau au préalable, et de répandre les copeaux ainsi humidifiés.

Trois "parfums" sont proposés, chacun ayant ses aliments de prédilection :

Pomme, plus doux et idéal pour les viandes blanches ou le poisson


Chêne,  pour les viandes, volailles et les légumes


Hickory, un classique pour le boeuf et les poissons gras

 

Muni de tout cela, et pour un prix abordable, voici de quoi donner un peu de peps et d'originalité à notre cuisine estivale.

Barbecook Otto, quand fumer est bon pour nos papilles
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK