Kelbongoo : les bons produits de la ferme à la ville

Chronique du bon goût

Kelbongoo : les bons produits de la ferme à la ville

le 17 avril 2018
0
0
0
0

Le site Kelbongoo permet d’acheter deux fois par semaine des produits fermiers de qualité sans alourdir le budget alimentation. Les producteurs sont picards et les consommateurs parisiens. Les premiers gagnent mieux leur vie et les seconds mangent mieux et plus sain. Un échange savoureux dont profite notre journaliste depuis plusieurs mois.

Des œufs frais à la coque, des endives de terre, un poulet de ferme dont les os durs ne jouent pas à l’élastique à l’instar des poulets d‘élevage industriel … Suis-je à la campagne pour pouvoir me nourrir avec de tels produits de qualité ? Non, je réside à Paris à quelques pas d’un des trois dépôts de vente parisiens de Kelbongoo. Inscrite sur le site de cette petite start-up, je reçois la liste des produits disponibles, proposés par des fermiers de Picardie. Après envoi de ma commande en un clic, je vais chercher deux fois par semaine au dépôt-vente mes légumes, mes viandes et mes produits frais. Résultat : depuis plus de six mois, je n’achète quasiment plus de produits alimentaires en magasin et mon alimentation est bien plus saine sans pour autant dépenser des fortunes. Bien au contraire, mon budget alimentation s’est allégé !

Ci-dessous, l'une des commandes passées

 

Kelbongoo : les bons produits de la ferme à la ville
Kelbongoo : les bons produits de la ferme à la ville
Prix de vente indicatif
A partir de quelques euros
en vente

Testé et approuvé par Homap

 

Le circuit court et la valorisation des produits issus de petites exploitations, chez Homap nous sommes Pour à 100%. L'initiative de kelbongoo est excellente sur le papier et, plus important, validée dans son fonctionnement par notre journaliste qui l'utilise depuis plusieurs mois.

On choisit en fonction des saisons (et tant mieux), parfois certains produits manquent, on ne peut aller chercher ses commandes que deux jours par semaine. Voilà pour les quelques inconvénients.

En revanche, du fromage à la viande en passant par les légumes et l'épicerie, la variété de saveurs a convaincu notre journaliste qui a redécouvert les joies d'une cuisine faite avec des bons produits.

Si vous habitez Paris, n'hésitez pas à visiter le site de kelbongoo

Et bon appétit...

70 producteurs principalement de Picardie

 

Kelbongoo a été créé en 2013 par Léa Barbier et Richard Fielding. Le couple, sensibilisé à l’environnement et la nécessité d’une consommation saine et locale, constate alors l’absence d’alternatives en matière d’alimentation de qualité et à prix accessible en provenance de petits producteurs de la région. Décidant de créer leur société, ils partent à l’aventure en écumant les petites exploitations agricoles de Picardie. Objectif ? Mettre en place un circuit court pour relier fermiers et consommateurs. Après avoir vendu quelques kilos de produits vendus directement à leurs voisins parisiens, le bouche à oreille fonctionne. Léa Barbier et Richard Fielding créent le site web Kelbongoo afin de proposer les produits des fermes de la région et permettre aux Parisiens de commander les produits de leur choix via une newsletter bihebdomadaire. Ils inaugurent leur premier dépôt vente dans le 20e arrondissement à Paris. Aujourd’hui, trois dépôts ventes parisiens permettent de récupérer pas moins de 1930 commandes de produit livrés chaque semaine.
« Notre objectif est de permettre aux exploitants d’être rémunérés correctement et de proposer aux consommateurs des produits de qualité à prix accessible. La marge effectuée est de 25%. Nous misons donc sur le volume, en mutualisant les charges à commencer par la logistique » explique Léa Barbier. Kelbongoo rassemble quelque 70 producteurs, choisis pour la qualité de leur production menée dans un esprit d’agriculture raisonnée. « Nous avons établi une charte avec les producteurs, basés sur la confiance et la transparence.». Toutes les exploitations choisies ne disposent pas forcément du label bio mais « être labellisé bio expose les producteurs à de lourdes contraintes. Certains de nos fermiers ont fait le choix de ne pas s’y plier mais pour autant appliquent les principes d’agriculture à l’ancienne ». 

Kelbongoo : les bons produits de la ferme à la ville

 

 

Côté budget, les prix proposés non seulement sont accessibles mais souvent moins onéreux qu’en magasin, la société étant le seul intermédiaire entre les fermes et le consommateur. A titre d’exemple, le kilo de carottes, que je croque avec bonheur et produit par l’exploitation familiale Les Jardins de Sacy, me coûte 1 euro. Le le kilo de pommes des Vergers de Picardie est à 1, 65 euros. La pièce de cuisses de poulet à la découpe en provenance de l’éleveur les Volailles de Valheureux revient à 4 euros.
Evidemment, pas question de souhaiter des produits hors saison, d’ailleurs souvent peu goûteux. L’hiver, les panais, navets et betteraves sont de mise. Mais la diversité de l’offre des fermiers m’a permis de découvrir des produits comme le potiron en cuisinant des soupes savoureuses.
L’équipe de Kelbongoo prépare l’ouverture de dépôts ventes dans le 93. Quant à la province, elle réfléchit à un modèle de franchise afin que des habitants de grandes villes puissent y appliquer le principe de Kelbongoo : des produits en direct des fermes environnantes afin que les exploitants puissent en vivre correctement tout en proposant aux citadins des produits sains à prix accessible.

Chronique du bon goût
B_
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK