Le SpeedPro Max est-il l’aspirateur-balai le plus évolué de Philips ?

Entretien

Le SpeedPro Max est-il l’aspirateur-balai le plus évolué de Philips ?

le 2 août 2018
0
0
1
0

Philips a récemment lancé un nouvel aspirateur-balai nommé SpeedPro Max. Premier modèle versatile du constructeur, c’est aussi son aspirateur-balai le plus évolué : polyvalence, autonomie sympathique et fonctions malignes... Philips n’a rien laissé au hasard, dotant notamment son appareil d’une turbo-brosse à la conception inédite et d’une batterie endurante, offrant jusqu’à une heure d’aspiration.

Notre avis sur le Philips SpeedPro Max

 

Le groupe néerlandais Philips est présent dans de nombreux domaines : l’éclairage et la santé à travers sa division professionnelle, mais aussi l’électroménager, le bien-être et le soin du corps pour sa division grand public. Philips dispose notamment d’un catalogue complet d’aspirateurs avec sac, sans sac, balais avec fonction de lavage du sol… Et pour la première fois, il lance un aspirateur-balai versatile, catégorie très en vogue. Philips a mis le temps, lançant un balai polyvalent plusieurs années après certains leaders du marché, mais le fabricant néerlandais n’a pas fait les choses à moitié. Le SpeedPro Max embarque notamment une batterie à l’autonomie prometteuse, une brosse principale particulièrement travaillée et de petites astuces qui le rendent confortable, comme un afficheur précis du niveau de batterie, des brossettes intégrées pour ne pas les égarer ou encore un câble de recharge aimanté.

Le SpeedPro Max est-il l’aspirateur-balai le plus évolué de Philips ?
Prix de vente indicatif
480 euros
en vente

pourquoi on craque

 

La polyvalence et la disponibilité du balai versatile


L’autonomie confortable


Des astuces pratiques (affichage du niveau de batterie, chargeur aimanté, brossettes intégrées)

 

Une brosse rotative « 360° » prometteuse


L’une des premières spécificités du SpeedPro Max réside dans sa turbo-brosse, qui ne ressemble à aucune autre. Tout d’abord, sa forme rectangulaire fait plutôt penser à une brosse d’aspirateur traîneau qu’à une brosse cylindrique d’aspirateur-balai. Mais surtout, si on la retourne, on se rend compte qu’elle est couverte de lamelles bleues en caoutchouc, une technologie justement héritée des traîneaux de Philips. Elle est également pourvue de petits « balais » bleus, installés de part et d’autre de la turbo-brosse, de manière perpendiculaire. Philips promet que grâce à cette forme, malgré sa rotation, la brosse est en mesure d’aspirer aussi bien lorsque l’on effectue un mouvement vers l’avant ou vers l’arrière. C’est effectivement l’une des faiblesses des brosses rotatives, qui ont une fâcheuse tendance à aspirer très bien dans un sens mais plus mal dans l’autre.
Nous avons pu prendre en main cet appareil et avons eu l’agréable surprise de constater que la promesse de Philips semble parfaitement tenue. Enfin, il faut préciser que cette brosse est pourvue d’une rangée de Leds, qui rend l’aspiration plus confortable sur des sols sombres, sous des meubles ou dans des recoins moins éclairés.

Le SpeedPro Max est-il l’aspirateur-balai le plus évolué de Philips ?

Une belle autonomie, clairement affichée


Le SpeedPro Max est pourvu d’une batterie de 25 V. Philips promet que celle-ci offre une autonomie allant jusqu’à 65 minutes, avec la turbo-brosse. Comme c’est toujours le cas sur les fiches techniques des aspirateurs fonctionnant sur batterie, cette durée affichée correspond à une autonomie maximale, lorsque l’appareil est utilisé à sa puissance la plus faible. Or, le SpeedPro Max en propose trois niveaux, dont un mode turbo. À ce niveau de puissance le plus élevé, évidemment le SpeedPro Max offre une autonomie réduite, qui tombe à 21 minutes. Il s’agit d’une batterie lithium-ion, qui présente l’avantage d’assurer une aspiration constante, jusqu’à déchargement complet.
L’un des atouts non négligeables de ce nouvel appareil, c’est son afficheur numérique qui indique la durée d’aspiration restante, exprimée en pourcentage. Là où la plupart des modèles concurrents ne donnent qu’une vague idée de l’autonomie restante via des briquettes lumineuses qui s’éteignent progressivement, Philips apporte un affichage précis, vraiment confortable et utile à l’usage. Cet afficheur apparaît pendant l’utilisation ainsi que durant le chargement de la batterie (qui dure 5 heures).

 

 

Le SpeedPro Max est-il l’aspirateur-balai le plus évolué de Philips ?

De petits accessoires intégrés

 

Philips a fait en sorte d’intégrer au maximum les petits accessoires directement sur le corps de l’aspirateur – vous savez ces petits accessoires que l’on cherche toujours lorsqu’ils sont égarés au fond d’un placard… En effet une brossette est directement installée au bout du tube d’aspiration, pour nettoyer par exemple en hauteur ; il suffit de la déplier lorsque l’on déloge la brosse destinée au nettoyage des sols. En mode aspirette aussi, la brossette est directement intégrée sur l’appareil. Le seul petit accessoire à ne pas égarer finalement, c’est la mini turbo-brosse vendue avec l’une des déclinaisons du SpeedPro Max (FC6823/01). Celle-ci sert par exemple à éliminer les poils d’animaux des coussins et canapés.
Dans la même veine des petits plus pratiques au quotidien, le câble de recharge s’aimante à l’aspirateur. C’est assez malin, car il suffit d’approcher le câble de l’appareil pour que la partie magnétique s’y accroche. Le SpeedPro Max est aussi fourni avec une station murale de recharge.
Le SpeedPro Max est souple, assez léger et maniable (Philips annonce qu’il pèse 2,7 kg). Il se dote d’un filtre en mousse lavable et d’un voyant qui indique lorsqu’il est nécessaire d’en changer.
Le SpeedPro Max FC6822/01 est vendu à 480 € (sans mini turbo-brosse). La version FC6823/01 avec mini turbo-brosse coûte 500 €. Il existe enfin un modèle FC6813/01 à 450 €, avec une batterie de 18 V, dont l’autonomie maximale est un peu réduite (45 minutes).

Le SpeedPro Max est-il l’aspirateur-balai le plus évolué de Philips ?
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK