BekoChef KMD3102W : le robot pâtissier testé et approuvé par le chef Philippe Conticini

Préparation culinaire

BekoChef KMD3102W : le robot pâtissier testé et approuvé par le chef Philippe Conticini

le 20 février 2019
0
1
0
0

Pour que le chef-pâtissier français Philippe Conticini associe son nom à ce robot de Beko, il fallait qu’il soit performant ! Il faut dire qu’à défaut de le suréquiper, Beko a préféré spécialiser son BekoChef KMD3102W dans le domaine de la pâtisserie, en lui donnant surtout l’avantage de pouvoir être réglé avec une grande précision. Un choix pertinent quand on sait l’importance de tels détails en cuisine, à plus forte raison dans l’exigeante discipline qu’est la pâtisserie.

Notre avis sur le robot pâtissier BekoChef KMD3102W

 

Le robot pâtissier BekoChef KMD3102W porte la mention « testé et approuvé par Philippe Conticini », le célèbre chef-pâtissier. Il s’accompagne d’ailleurs d’un livre de recettes de cette figure de la gastronomie française. Ce robot n’est pas le plus équipé du marché, même si Beko laisse la possibilité de le faire évoluer en se procurant des accessoires disponibles en option. Seuls les accessoires dédiés à la pâtisserie sont fournis. L’intérêt de cet appareil ne réside donc pas dans sa polyvalence, mais dans sa précision. Ses 12 vitesses permettent des réglages très précis. Pour autant, l’appareil demeure simple d’utilisation. Beko a travaillé sur l’ergonomie de son robot, qui n’oublie pas pour autant d’être esthétique. Le BekoChef KMD3102W dispose d’une précision de réglage fort appréciable pour les amateurs de pâtisserie. Tout autant que sa fonction minuteur, bien pratique en cuisine.

BekoChef KMD3102W : le robot pâtissier testé et approuvé par le chef Philippe Conticini
Prix de vente indicatif
250 euros
en vente

Pourquoi on craque

 


Pour ses 12 vitesses et sa fonction pulse, qui permettent des réglages précis

 

 

Pour son design : esthétique et utilisation intuitive

 

 

Pour son pratique minuteur

 

 

Et aussi parce qu’on a très envie de tester les recettes de Philippe Conticini livrées avec

Une grande précision dans les réglages


Le BekoChef KMD3102W propose 12 vitesses ainsi qu’une fonction pulse. Cela permet de régler le robot de manière très précise, afin d’obtenir exactement les textures souhaitées. Il faut savoir que la plupart des robots pâtissiers du marché, y compris les modèles les plus haut de gamme, disposent au mieux d’une dizaine de vitesses.
Beko a également veillé à ce que les réglages soient simples. Pour choisir la vitesse adaptée, il suffit de tourner la molette rétroéclairée, puis de la presser pour lancer le moteur. Enfin, fort appréciable : au-dessus de la molette, le BekoChef KMD3102W arbore un minuteur accompagné d’un écran numérique. Il suffit donc de régler la durée et de lancer le robot avant de vaquer à d’autres occupations. Et si vous cuisinez, vous savez combien elles sont nombreuses en cuisine ! Vous préparez des îles flottantes ? Déléguez donc vos blancs en neige au BekoChef KMD3102W pendant que vous préparez votre crème anglaise. Une telle fonction minuteur nous semble vraiment pratique sur ce type d’appareil. Quant aux commandes, elles sont simplifiées au maximum, ce qui facilite l’utilisation du robot tout en préservant son esthétique épurée.
D’ailleurs, nous aimons bien son allure sobre et son élégante coque blanche mate. Un robot pâtissier ayant vocation à rester à disposition sur le plan de travail de la cuisine, son esthétique a de l’importance.

BekoChef KMD3102W : le robot pâtissier testé et approuvé par le chef Philippe Conticini

Des préparations homogènes, sans éclaboussures


Le BekoChef KMD3102W bénéficie d’un puissant moteur de 1000 W, qui lui permet de préparer diverses pâtes et recettes sans peine. Par exemple, une pâte épaisse comme la pâte à pain peut opposer une certaine résistance pendant la rotation du pétrin, d’où l’intérêt d’un moteur assez costaud pour avoir du répondant.
Ce robot pâtissier utilise aussi le fameux mouvement planétaire. Pour rappel, ce mouvement particulier permet aux accessoires d’aller chercher les ingrédients dans chaque recoin du bol. Il garantit donc une préparation homogène, avec des aliments parfaitement mélangés et sans en perdre une miette.
Enfin, le démarrage progressif assure aussi de tels résultats. Cela évite en effet qu’en démarrant brusquement à grande vitesse les accessoires projettent certains ingrédients tout en haut du bol. Du même coup, cette fonction dont Beko a équipé son robot limite bien entendu les éclaboussures. Ces dernières sont également contenues grâce à un couvercle. Le fabricant a eu la bonne idée de lui ajouter un bec verseur. Si cela n’a que peu d’intérêt lorsque l’on prépare une pâte épaisse, c’est bien pratique pour les préparations liquides - tiens, votre crème anglaise, par exemple.

BekoChef KMD3102W : le robot pâtissier testé et approuvé par le chef Philippe Conticini

Un robot spécialiste de la pâtisserie, qui peut évoluer


Le BekoChef KMD3102W est fourni avec trois accessoires dédiés à la pâtisserie : un fouet ballon, un batteur plat et un crochet pétrisseur. À cela s’ajoutent une spatule et un livre de recettes élaboré par le chef Philippe Conticini. Inutile de préciser que l’appareil est fourni avec son bol en acier inoxydable de 4,6 l. Si le BekoChef KMD3102W se destine dans un premier temps aux amateurs de pâtisserie, il peut évoluer. Des accessoires sont disponibles en option, notamment un hachoir et un laminoir à pâtes. Pour les fixer aisément, deux sorties moteur sont présentes : l’une à la base de la tête inclinable, l’autre sur sa face avant.
Enfin, en matière d’équipement, on peut préciser que le BekoChef KMD3102W est pourvu de pieds ventouse antidérapants et d’un enrouleur de cordon automatique. Plutôt une bonne idée d’équipement sur un appareil voué à rester en vue sur un plan de travail.

BekoChef KMD3102W : le robot pâtissier testé et approuvé par le chef Philippe Conticini
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK