Les crédences en cuisine : protectrices, pratiques et décoratives

Chronique de la belle cuisine

Les crédences en cuisine : protectrices, pratiques et décoratives

le 5 août 2020
0
0
0
0

La crédence consiste en un panneau assurant la préservation de cette surface murale placée au dessus des plans de travail, de cuisson et d’eau. La crédence peut être à la fois panneau de protection et de décoration, et se définir aussi comme un espace de rangement à la verticale. Explications.

Crédit photo Une : Pixpano

 

Crédence : rôle et définition

C’est l’un des espaces le plus mis à l’épreuve dans une cuisine et pourtant, il est souvent délaissé quand il s’agit d’investir dans l’aménagement de sa pièce culinaire. Il est vrai que son expression peut prêter à confusion. Le terme de crédence recouvre en effet différents sens et usages. D’un point de vue structurel, la crédence concerne cet espace vertical de 50 à 70 cm, situé entre le plan de travail et les meubles hauts. Il peut cependant être aussi prolongé au dessus du plan d’eau et du plan de cuisson. Ces zones sont en effet souvent mises à mal par la projection d’eau et de graisses en continu. Il s’agit de les protéger avec des panneaux particuliers que l’on appellera ainsi crédence.

Ces zones verticales peuvent également être utiles pour y accrocher, suspendre ou clipper des accessoires au gré de systèmes de barres et rails. Cette zone de rangement à la verticale est d’ailleurs aussi dénommée crédence. Dans les faits, la crédence en tant que panneaux de protection de la zone verticale peut être en prime, agencée de systèmes d’accroches pour les ustensiles.

Les crédences en cuisine : protectrices, pratiques et décoratives

Ci-dessus : modèle piment coeur cmacredence.com

 

La crédence pour protéger

 

Cette zone doit dans tous les cas bénéficier d’un revêtement particulier pour la protéger des éclaboussures de graisses notamment au dessus du plan de cuisson, sous la hotte et de projections d’eau et de sauces par exemple, au dessus du plan de travail et du plan d’eau. La crédence peut être composée de différents matériaux, les plus classiques étant des panneaux de carrelage mais les matériaux de crédence doivent dans tous les cas, être résistants aux conditions particulières en matière de cuisine que ce soient l’humidité et les fortes températures.
La facilité dans un espace culinaire signifie également d’avoir à portée de main les ustensiles indispensables à toute préparation culinaire au quotidien. Le deuxième volet en matière de crédence est à cet égard utile et assure une optimisation de l’espace en utilisant ces zones murales pour y fixer des systèmes de rangement et d’accroche de ses accessoires culinaires.
La cuisine étant une pièce à vivre majeure au sein d’un intérieur, cette zone de crédence protectrice et pratique peut être aussi esthétique. Autant dire que la crédence doit être pensée selon les qualités des matériaux utilisés mais aussi la possibilité de les transformer en atout décoratif.

Les crédences en cuisine : protectrices, pratiques et décoratives

Ci-dessus : crédence unie cmacredence.com

Des panneaux de crédence à toute épreuve


D’un point de vue aménagement structurel de la cuisine, une crédence par définition recouvre sur une hauteur d’une cinquantaine de centimètres minimale, les zones murales surplombant les plans de travail, d’eau et de cuisson. Composée de panneaux d’une épaisseur minimale de 2 millimètres, elle se doit d’être protectrice et exige donc des matériaux étanches, durables et faciles d’entretien. Se nettoyant d’un coup d’éponge, le carrelage est le revêtement le plus classique pour composer une crédence mais bien d’autres matériaux peuvent composer les panneaux de cette zone murale comme des plaques d’inox, d’aluminium, de verre trempé voire des matériaux nobles comme le marbre ou le Corian.

Le bois est également possible mais son étanchéité et son entretien posent question. Des techniques innovantes permettent désormais de disposer de matériaux modernes et esthétiques, adaptés aux crédences de la cuisine. En lieu et place de plaques de verre moins résistantes, on peut se tourner vers l’utilisation de panneaux en polycarbonate qui fait office de verre de synthèse et permet de jouer la carte de la transparence. Autre atout, la facilité d’entretien d’un coup d’éponge de cette matière étanche. Des panneaux en aluminium composite assurent également l’étanchéité mais aussi et surtout de la résistance aux chocs habituels en cuisine sans compter le fait que ce matériau inoxydable ne se corrode pas. A la durabilité s’ajoute le côté esthétique avec un effet mat tout en légèreté.
Une crédence sous hotte longeant le plan de cuisson exige un choix de matériau plus attentif lorsque l’on dispose de foyers gaz. Dans ce cas, l’utilisation de panneaux en aluminium thermolaqué est pertinent, le principe de thermolaquage faisant office de coupe-feu. Un vrai plus ajouté à la résistance de ce matériau aux chocs et son étanchéité.

Les crédences en cuisine : protectrices, pratiques et décoratives

Ci-dessus : modèle pixpano

La crédence, un plus décoratif


Si on joignait l’agréable à l’utile? La fonctionnalité protectrice d’une crédence, facile d’entretien peut devenir en effet un vrai plus décoratif dans la cuisine. Le choix du matériau mais aussi la couleur et les motifs personnalise cet espace fonctionnel et lui donne un petit cachet qui fera même oublier sa fonction première de protection. Le carrelage laisse libre cours à la déco avec des palettes de motifs et d’imitation de matériaux tels le bois ou le cuir qui feront sensation. Certains types de panneau comme les plaques d’aluminium thermolaqué, peuvent même faire le spectacle en s’illustrant d’une photographie XXL via le procédé d’impression numérique.
Les petits budgets pourront aussi changer leur cuisine aux murs nus en installant des dalles adhésives pour l’espace crédence. De quoi jouer facilement avec la déco et en changer facilement.

Les crédences en cuisine : protectrices, pratiques et décoratives

Barres et supports de crédence, l’atout gain de place


Le terme de crédence recouvre également la partie accessoire fixée à la paroi au dessus du plan de travail et du plan d’eau. Un système de barres linéaires permet d’y ajouter un grand nombre d’accroches pour suspendre ses ustensiles de cuisine du quotidien. Une barre de crédence permet ainsi de ranger à la verticale ses fouets, spatules et autres accessoires propres à la préparation culinaire. On misera de préférence sur des barres en acier inoxydable de même que les accroches pour éviter toute corrosion. Mieux encore, des systèmes de rangement aimantés peuvent se clipper facilement sur la crédence selon le revêtement de la zone pour y plaquer son bloc couteaux, son dérouleur de papier sulfurisé ou d’essuie-tout. Des petites étagères de même peuvent être installées sur des rails intégrés au panneau de la crédence afin d’y poser ses épices ou ses mini jardinières d’herbes aromatiques. A la clé, un désencombrement du plan de travail et un accès immédiat à ses accessoires tout en gagnant de la place dans les niches des meubles ou sur le plan de la cuisine.

Cuisine estivale
B_
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK