Test du site Potager City : des fruits et légumes de saison, ultra frais, livrés chaque semaine

Tips, Tests & Recettes

Test du site Potager City : des fruits et légumes de saison, ultra frais, livrés chaque semaine

le 4 octobre 2020
0
0
0
0

Nous avons testé le site Potager City. Son concept ? La livraison de fruits et légumes de saison, ultra frais, parfois bio ou au minimum issus de l’agriculture raisonnée. Ils sont livrés une fois par semaine au bureau ou dans un commerce local qui sert de point de retrait. L’offre fonctionne sur abonnement que l’on peut suspendre à tout moment.

Notre avis sur Potager City


Comme nous le faisons chaque fois que nous testons un site ou un service, nous avons commandé un panier auprès de Potager City de manière anonyme. Nous avons opté pour le « petit mélange de légumes & fruits » pour une « petite tribu », soit l’offre mixte fruits et légumes la moins chère, à 16,90 € (prix sur abonnement). Nous avons fait livrer ce panier deux semaines de suite chez notre caviste, l’un des deux points de retrait proposés dans notre commune de Seine-et-Marne. Nous avons été avertis par un courrier électronique de la disponibilité de notre commande, très ponctuelle.

Les plages horaires de retrait dépendent naturellement des horaires du commerçant – entre 16 h et 19 h 45 dans notre cas. Les produits, cueillis la veille de la livraison, sont aussi frais que promis, bien mûrs et pas forcément « calibrés ». Seule déception : les nectarines plates un peu dures. Sinon, qu’il s’agisse du melon, de la pastèque, des haricots verts, des tomates, des pêches ou des abricots, nous n’avons vraiment pas été déçus par la qualité. À noter tout de même que ce panier prévu pour deux ou trois personnes (environ 4 à 5 kg, soit 2 à 3 variétés de fruits et 3 à 4 variétés de légumes) peut ne pas suffire à alimenter un couple de vegans ou de gros consommateurs de fruits et légumes pendant une semaine. Quant à l’abonnement, il est très facile de le mettre en pause ou de le suspendre, ce qui est appréciable. Pour finir, c’est peut-être un détail, mais nous avons été sensible à la discrétion de Potager City quant à la collecte des strictes données nécessaires aux commandes et au paiement : le site ne nous a pas demandé d’informations comme notre sexe ou notre date de naissance.

Ci-dessus : nos deux commandes (test réalisé en été)

 

L’abonnement : facile à suspendre, comme promis


L’abonnement permet de se faire livrer une fois par semaine au bureau ou en point retrait. Les jours de livraison proposés (mardi ou vendredi dans notre cas) varient selon la commune et les enseignes qui servent de points de retrait. Il est possible d’ajouter toutes les semaines à la box, également sur abonnement, un mélange de fruits secs (3 € pour 125 g) et 6 œufs bio (3 €). Potager City laisse la possibilité d’annuler son panier hebdomadaire jusqu’à 48 heures avant la livraison, d’y ajouter une commande supplémentaire (un complément de fruits, de légumes, des fruits secs…) ou de le remplacer par un autre panier de saison (10 à 15 box sont proposées chaque semaine). Deux jours avant la livraison, Potager City envoie une sélection par courrier électronique. Chaque semaine, le règlement de la commande est débité la veille de la livraison – un engagement que le site a tenu lors de nos deux semaines d’essai.


En revanche, entre la composition du panier communiquée une semaine à l’avance et les box proposées en complément, nous n’avons pas toujours réussi à nous y retrouver, les courriers électroniques ne nous semblant pas très clairs. Pour connaître la composition du panier, éventuellement en changer, il faut se connecter sur le site ou l’application.
Nous avons souhaité vérifier si cet abonnement présenté par Potager City comme sans engagement était réellement si facile à mettre en pause ou à arrêter ; nous avons été agréablement surpris. Dans l’onglet mon compte puis abonnement, il suffit de sélectionner « planifier une suspension » puis de mettre en pause l’abonnement pour une durée que l’on détermine (pendant les vacances par exemple) ou suspendre sans reprise, ce qui prend effet immédiatement.


Si les paniers coûtent moins cher pour les abonnés (1 euro de moins), il est également possible de passer une commande unique ou ponctuelle, sans s’abonner. En bref, Potager City offre une appréciable souplesse.

Des paniers pour les petites ou les grandes tribus


Plusieurs types de paniers sont proposés, dont la composition varie bien entendu au fil des saisons, mais aussi de la localisation. Il n’y a pas de surprise concernant les prix, qui incluent la préparation et la livraison. Les mélanges les moins chers comportent seulement des fruits ou seulement des légumes pour deux ou trois personnes (10,90 € sur abonnement). On peut également opter pour des paniers mixtes de plus grande taille, qui coûtent un peu plus de 30 euros.


Permettre aux habitants des villes de consommer frais et local


C’est l’objectif des deux frères qui ont développé Potager City : permettre aux habitants des villes de consommer des produits frais, locaux, en se fournissant chez des agriculteurs triés sur le volet. Ainsi, Potager City se présente-t-il comme une « passerelle » qui met en relation les producteurs et les consommateurs en quête de produits de qualité. Les fruits et légumes sont d’ailleurs cueillis à la demande, en fonction des commandes.
Un onglet « nos producteurs » met en avant chacun des producteurs qui travaillent avec Potager City, leur vision de leur métier et la façon dont ils cultivent. Ils sont en grande majorité basés en France, exceptés pour quelques produits comme les avocats ou les agrumes, cultivés par des producteurs basés à l’étranger, eux aussi partenaires. Par exemple, la pastèque bio que nous avons reçue dans l’un de nos paniers provenait d’Espagne.
Nous avons apprécié la qualité des produits reçus et du service. De plus, l’offre de Potager City reste vraiment pratique, notamment pour les habitants des grandes villes. Mais selon les habitudes de consommation et le lieu d’habitation, elle peut s’avérer moins pertinente, en particulier concernant la promesse de consommer des produits locaux.
Dans notre département de Seine-et-Marne par exemple, nous avons de nombreuses possibilités pour consommer des produits frais encore plus locaux que ceux proposés par Potager City (cueillettes à quelques kilomètres de la maison ou producteurs qui vendent directement sur le marché, voire à la gare…). Alors qu’à titre d’exemple, les haricots verts livrés par Potager City provenaient du Val de Loire, les carottes nouvelles des Pays de la Loire ou les courgettes de Provence.

Et des idées de recettes


Parmi ses services, Potager City propose également des inspirations recettes. Sur le dessus du panier, le carton qui porte le nom du destinataire comporte une recette, mais elle ne varie pas. Pour accéder à toutes les recettes, il faut se rendre sur le site ou sur l’application. Les gazettes hebdomadaires, qui correspondent à chacune des livraisons, comportent des recettes utilisant les fruits et légumes livrés. On peut y accéder même après coup, par exemple pour retrouver une recette qu’on a aimée. Il s’agit la plupart du temps de plats simples qui mettent bien en valeur les produits, à la portée de tous, que l’on réalise assez rapidement.

Cuisine estivale
B_
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK