Une enceinte intelligente dans votre maison, ça fait quoi exactement ?

Smart Home

Une enceinte intelligente dans votre maison, ça fait quoi exactement ?

le 7 mai 2021
0
Partager sur

Une enceinte intelligente est avant tout un assistant vocal personnalisé qui peut vraiment vous rendre service dans la vie quotidienne. Cet objet accueille en effet une intelligence artificielle, que l'on appelle Alexa, Ok Google ou Siri. Et qui va vous permettre de piloter les équipements connectés de votre maison, commander vos courses, vous informer ou vous distraire.

Les enceintes intelligentes sont-elles sous-exploitées ?

Plus que de simples enceintes, ces assistants à commande vocale permettent  de demander à haute voix l’obtention d’informations, d'écouter de la musique, d'entendre le dernier flash info ou d'accéder facilement à son agenda par exemple. Surtout, ces assistants vocaux permettent de piloter facilement la maison, de sa sécurité au chauffage en passant par l’éclairage, par exemple, mais aussi la gestion de son électroménager. Réparties dans la maison, elles peuvent même pour certaines, jouer le rôle d’interphone intérieur afin de communiquer avec les différents membres de la famille dans les différentes pièces du foyer.

La multiplicité des usages proposés par ces enceintes intelligentes est en revanche souvent peu exploitée, leurs propriétaires s’en tenant à les utiliser pour rechercher des infos ou tout simplement écouter de la musique. Des usages limités qui peuvent même inciter à les délaisser peu à peu alors que l’intelligence artificielle propre à ces objets d’un nouveau genre leur permet de se réactualiser et d’accroître régulièrement leurs compétences. 

Acheter la bonne enceinte intelligente
Bon à savoir

Les enceintes permettent de commander des appareils connectés comme l'électroménager, la lumière, les téléviseurs, les volets...

Bon à savoir

Certains modèles sont dotés d'un écran, comme c'est le cas avec les modèles Nest de Google ou Echo Show d'Amazon

Bon à savoir

Ne pas confondre enceinte intelligente, avec un assistant vocal, et une enceinte connectée, qui ne diffuse que de la musique.

Un assistant vocal, ça parle mais de quoi ?

Une enceinte intelligente est par définition un assistant à commande vocale, relié à une plateforme d’intelligence artificielle. A la clé, cette intelligence interprète nos demandes et nous apporte une réponse, l’échange s’effectuant en langage naturel. Les plateformes les plus répandues sont Google Assistant, Alexa développé par Amazon ou encore Siri d’Apple. Une fois votre enceinte intelligente mise en service avec son application dédiée, renseignée sur votre téléphone, et reliée au wifi, il ne reste plus qu’à l’interpeller de son petit nom. Ok Google, quelle météo est prévue demain ? Siri, je veux écouter Léonard Cohen, Alexa, lance un minuteur de 3 minutes pour les œufs, etc…

Une enceinte intelligente dans votre maison, ça fait quoi exactement ?
Amazon Echo

Amazon, Google, Apple : quelles différences ?


Les assistants vocaux sont aujourd’hui disponibles dans différentes tailles et formats, certains intégrant même des écrans.
En ce qui concerne l’assistant Google, la première enceinte au format classique, la fameuse Google Home a permis dès 2017 de populariser en France le principe d’enceinte intelligente. Depuis, Google a développé sa gamme, désormais dénommée Nest, qui propose différents formats. Mais tous fonctionnent avec le même assistant vocal, à savoir Google Assistant pour répondre à vos demandes d’informations, diffuser de la musique et contrôler par la voix les appareils connectés du foyer et même créer des scenarii à loisir selon les appareils compatibles Google Assistant.
D’environ 50 euros, la moins chère et la plus petite en taille est Nest mini, un petit galet qui ne l’empêche pas d’être un vrai assistant personnel efficace par la voix et gérer les appareils connectés comme l’éclairage, la fermeture des volets ou le déclenchement du téléviseur. Il diffuse bien sûr de la musique même si le volume audio ne sera pas d’une grande ampleur mais vu son prix, il peut être multiplié dans chaque pièce de la maison pour diffuser la musique en multiroom, chaque enceinte étant réunie dans un groupe pour diffuser simultanément la musique. Cette petite Nest vous permettra de démarrer l’expérience de l’intelligence artificielle à votre service dans la maison pour un cout très raisonnable. La Nest Audio avec les mêmes fonctionnalités offre une restitution sonore bien plus importante au vu de sa taille, à l’instar de sa grand-mère, la Google Home et avec également un design épuré pour s’intégrer facilement au sein d’un intérieur.
Amazon a décliné sa gamme Echo fonctionnant avec sa plateforme d’intelligence artificielle Alexa, sur le même principe à savoir une enceinte de taille moyenne et sa version en petit format.
La gamme Echo fut la première des enceintes intelligentes commercialisée aux Etats-Unis avant de débarquer chez nous. La nouvelle génération au design curviligne soigné est assortie pour l’enceinte Echo d’un anneau lumineux Led. Elle offre en prime un traitement du son Dolby et surtout bénéficie d’un hub domestique intelligent qui prend en charge des protocoles tels que Zigbee. Cette drôle d’appellation vous sera cependant d’autant plus utile par exemple si vous venez d’installer des volets roulants fonctionnant pour la plupart sur Zigbee. En clair, vous ne vous poserez aucune question, Echo gérera l’ouverture et la fermeture à votre demande sans avoir à utiliser une quelconque télécommande. Sa version mini, l’Echo Dot partage les mêmes fonctions d’assistant vocal avec en complément, l’affichage discret d’une horloge numérique, le tout pour un coût de moins de 60 euros.
Côté Apple, ce dernier fut le premier constructeur à développer sa plateforme d’assistance vocale avec Siri que les adeptes de l’iPhone découvrirent avec enthousiasme sur leur smartphone en 2011. La marque à la petite pomme est pourtant arrivée en retard sur le marché des enceintes intelligentes pour la maison. Apple a commercialisé ainsi en 2018 le HomePod, singularisé par une puissance audio significative mais aussi avec un prix très onéreux par rapport à ses concurrents Echo et Google Home.
Autre contrainte majeure, l’enceinte intelligente d’Apple ne fonctionnait qu’avec des appareils Apple. En résumé, il n’était pas possible d’écouter des services en streaming musicaux autres que iTunes et de même qu’il n’était pas possible d’interagir avec des smartphones fonctionnant par exemple sur Android. Sa commercialisation a été stoppée en mars dernier en laissant place uniquement à sa petite sœur, la HomePod Mini. Cette dernière est un peu plus ouverte sur d’autres écosystèmes que l’univers Apple et peut ainsi gérer un plus grand nombre de services et d’équipements de la maison connectée à condition de fonctionner sur la protocole de communication sans fil Thread.

Une enceinte intelligente dans votre maison, ça fait quoi exactement ?
Google Nest

Son et design, toutes ne sont pas identiques

Google comme Amazon ont enrichi leurs gammes en ajoutant un media supplémentaire à leur assistant vocal. Amazon propose ainsi Echo Show 10 avec un écran de 10 pouces et une caméra panoramique. A la clé, l possibilité de communiquer directement en visio avec son interlocuteur mais aussi suivre sa série favorite en cuisinant, voire regarder directement une démonstration culinaire d’un chef. Il en est de même pour le Nest Hub avec son écran qui permet d’échanger avec ses contacts en vidéo ou regarder des clips sur Youtube. Le Nest Hub, installé sur votre table de chevet vous aidera également à vous endormir avec des sons relaxants et vous réveiller en douceur puisqu’il intègre un simulateur d’aube sur son écran de 7 pouces.

La déclinaison d’enceintes en grandes et petites tailles assure une multiplication d’assistants personnels dans différentes pièces de la maison. Avantage ? Mettre en place un système multiroom pour partager la musique dans chacune des pièces comme on l’a vu mais transformer également l’ensemble des enceintes en interphone familial. Les résidents de grandes maisons n’autant plus besoin de brailler dans l’escalier pour avertir toute la famille que le repas est prêt afin de se rejoindre tous à table. Chaque enceinte peut être ainsi réunie dans un système d’interphone de groupe afin de diffuser un même message audio dans la maisonnée.
Les enceintes intelligentes de format classique avaient un défaut en matière de qualité audio à leur lancement. De grandes marques audio comme Sony ou JBL n’ont ainsi pas loupé le coche en s’associant avec les plateformes d’intelligence artificielle tels Google, Amazon ou Apple. Des spécialistes haut de gamme de la Hifi comme Bose ou Klipsch proposent également aujourd’hui des enceintes intelligentes intégrant un assistant vocal. A la clé, une clarté de son et une puissance qui convaincra les puristes en matière d’audio.

Une enceinte intelligente dans votre maison, ça fait quoi exactement ?
HomePod mini Apple

Un majordome à demeure

Les tâches du quotidien comme éteindre les lumières à l’étage, baisser la température de la chambre d’ami, vérifier la cuisson du gigot dans le four sont peut-être simples mais dévoreuses de temps. Vous ne serez plus désormais obligé de vous lever de votre canapé, voire interrompre votre travail pour réaliser ces petits gestes contraignants. Il vous suffit d’interpeller votre assistant vocal pour réaliser ces tâches à votre place, de même qu’il vous rappellera votre rendez-vous du jour, inscrit dans votre agenda.
Ces assistants personnels intégrés dans les enceintes intelligentes, on l’aura compris, sont en effet capables d’interagir et piloter d’autres appareils connectés. Pour ce faire, il suffit d’interconnecter vos nouveaux appareils telles des ampoules connectées, votre téléviseur connecté, votre thermostat ou votre camera de surveillance via l’application dédiée. Mieux encore, vous pouvez créer des scenarii personnalisés afin de réveiller toute la maison le matin en lançant la musique, en déclenchant la lumière et en ouvrant les volets tandis que le café se prépare automatiquement dans la machine placée au préalable dans une prise connectée. Et si vous constatez le manque de beurre pour les tartines du petit déjeuner, vous pourrez même demander à votre assistant personnel de lancer la commande des courses sur l’un des distributeurs partenaires des différentes plateformes d’intelligence artificielle.

Une enceinte intelligente dans votre maison, ça fait quoi exactement ?
Purificateur connecté DeLonghi

En cuisine et en électroménager, l'assistant vocal se développe

L’intelligence artificielle est nichée dans bien des équipements du foyer à commencer par la cuisine. Le gros électroménager intègre dorénavant une somme de technologies mais aussi de l’intelligence artificielle en ce qui concerne certains modèles. Ces équipements devenant connectés peuvent même être pilotés par la voix. Certains constructeurs ont ainsi développé des partenariats avec des plateformes d’intelligence artificielle afin de proposer à leurs utilisateurs, de l’intelligence au service de la facilité d’utilisation de leur four par exemple. Une fois un rôti de viande enfourné, il vous suffit ainsi de choisir sur l’écran de votre four ou via l’application dédiée, une recette. Google Home en alerte suivra la cuisson lancée de façon précise par le four selon le poids de la pièce de viande, vos préférences en matière de tendresse et la recette également choisie et vous préviendra dès la cuisson finalisée et automatiquement stoppée. 

Les réfrigérateurs sont également devenus un condensé de technologie au service de la fraicheur des aliments mais aussi de la gestion de vos stocks. Pour l’heure, la communication passe par un écran tactile et une connexion via les mobiles de l’utilisateur mais peu à peu vient en complément l’interface vocale pilotée par un assistant vocal « maison » . En témoigne le réfrigérateur connecté de Samsung, intégrant la propre plateforme d’intelligence vocale du constructeur, Bixby. L’intelligence de ce dernier est cependant encore restreinte face aux spécialistes comme Google Assistant, Alexa, et Siri.


L’assistance vocale s’est également peu à peu, développée au sein d’appareils de petit électroménager.

Les robots cuiseurs connectés aujourd’hui disponibles, vous simplifient déjà le quotidien culinaire en vous préparant et en cuisant des petits plats en un tour de main. Un certain nombre vous propose des recettes sur leur écran connecté en WIFI mais sont aussi gérés par des applications comme Home Connect. Or, cette dernière est compatible avec des assistants vocaux tel Alexa. A la clé, la possibilité de démarrer à distance le robot cuiseur connecté et afficher de son canapé les recettes proposées par le robot cuiseur en question. Une fois le plat choisi avec sa liste d’ingrédients nécessaires, énumérés par votre assistant personnel, ce dernier pourra même établir une commande de courses des ingrédients manquants.
Coté petit électroménager, on n’oublie pas les équipements de nettoyage à commencer par les robots aspirateurs. Un grand nombre est dotés d’applications associées aux assistants personnels. Ils peuvent ainsi intégrer votre scénario personnalisé. Par exemple, une fois parti au travail et les serrures intelligentes de votre domicile refermées automatiquement et la température du domicile baissée, le robot commence alors son travail de façon autonome au sein du foyer.
Voici autant d’illustrations des fonctionnalités des assistants vocaux. Résolument à votre service, il serait dommage de limiter leur utilisation à la diffusion de la musique, du dernier flash info ou d’une requête d’informations basiques. Mieux encore, multipliés au sein du foyer, vous les transformerez en autant d’enceintes multiroom mais également d’interphone.

Partager sur
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK