Philips s’attaque aux germes, virus et bactéries à coups de lumière UV-C

Le fil Homap

Philips s’attaque aux germes, virus et bactéries à coups de lumière UV-C

le 15 septembre 2021
0
Partager sur

Comme d’autres marques, Philips (désormais Signify) s’attèle à assainir nos intérieurs, mais aussi nos objets personnels à coups d’éclairage UV-C. Au programme, trois appareils pour désinfecter les surfaces, l’air et les objets. Ils se présentent sous la forme d’un petit coffret, d’une cabine de taille plus conséquente et d’une lampe à poser.

Notre avis sur la gamme UV-C Philips

Philips (désormais Signify) profite d’une longue expérience dans le domaine de l’éclairage. La marque est aussi largement présente dans le secteur médical et œuvre également dans celui du traitement de l’eau par UV. Au total, Philips jouit de 35 ans d’expérience dans l’éclairage UV-C. De quoi rassurer sur l’utilisation de ce procédé dans un cadre domestique. Au contact de la lumière UV-C (ultraviolets), les germes, virus et bactéries se trouvent « désactivés » selon les explications de Philips ; ils ne peuvent donc « pas se reproduire, ni provoquer de maladies ». Mais ce type de traitement, à l'efficacité reconnue et largement utilisé dans le domaine industriel ou médical, n’est pas anodin. En effet, les UV-C peuvent présenter un danger pour les yeux et la peau. Or, si on voit fleurir tout un tas d’appareils de désinfection à UV-C destinés au grand public, le fait d’opter pour une marque qui maîtrise parfaitement le sujet est sécurisant. D’autant que Philips a prévu plusieurs systèmes de sécurité pour garantir qu’un utilisateur imprudent, un enfant curieux ou un animal qui déambule dans la maison soit protégé d’une exposition aux UV-C.

Un coffret pour assainir les petits objets du quotidien

L’appareil le plus abordable de la gamme est cette mini boîte de désinfection UV-C nomade. Elle se présente sous la forme d’un petit caisson, à peu près de la dimension d’un coffret de brosse à dents électrique, légèrement plus épais. Il suffit d’y placer tous les petits objets que l’on manipule souvent et que l’on emporte avec soi, comme un smartphone, un trousseau de clés, pourquoi pas des bijoux ou encore des lunettes, voire un masque en tissu. On peut tout à fait aussi l’utiliser pour assainir des jouets d’enfant comme une tétine ou encore un petit doudou.

Philips s’attaque aux germes, virus et bactéries à coups de lumière UV-C
La mini boîte de désinfection UV-C est disponible au prix public indicatif de 55 €.

Il suffit de refermer le couvercle et de démarrer le cycle, qui dure seulement 8 minutes. Les UV-C pouvant présenter un risque pour les yeux et pour la peau, Philips a prévu une sécurité : le cycle est immédiatement interrompu si jamais on ouvre le couvercle. Simple d’utilisation, ce coffret n’arbore qu’un unique bouton qui sert aussi de voyant lumineux, pour signifier quand la désinfection est en cours ou terminée. Cet appareil qui s’alimente en USB peut facilement trouver sa place sur un bureau par exemple, ou encore dans une entrée, à côté d’un vide-poches. La LED UV-C n’étant pas prévue pour être remplacée, Philips annonce une durée de vie de 10 000 h, de quoi désinfecter les objets de toute la famille pendant des années en somme.

On peut assainir à peu près tout type d’objets dans ce petit boîtier, la seule limite étant leur taille. D’autant que pour garantir l’efficacité de la désinfection, il faut éviter de les empiler ou de les superposer, afin que toute leur surface soit bien en contact avec la lumière. Donc, pour traiter des objets de plus grande taille ou en plus grand nombre, Philips propose un appareil d’un format supérieur.

Une boîte à UV-C grand format qui désinfecte et sèche

En effet, cette boîte de désinfection affiche une contenance de 10 litres. De forme cubique, elle mesure un peu plus de 28 cm de haut et autant de large. Elle est bien plus grande et peut donc accueillir aussi bien un smartphone ou une montre (elle dispose d’ailleurs d’un panier pour déposer les petites choses) qu’un portefeuille, un porte-monnaie, un sac à mains, un petit sac à dos ou encore des objets d’enfants comme les peluches, doudous, tétines et autres biberons. L’intérieur de la boîte est en acier inoxydable, un matériau que Philips n’a pas seulement choisi pour sa résistance mais parce qu’il réfléchit la lumière, optimisant ainsi la désinfection.

 

Philips s’attaque aux germes, virus et bactéries à coups de lumière UV-C
La boîte de désinfection grand format, qui propose aussi un mode séchage, est proposée au prix public indicatif de 180 €.

Tout comme le petit coffret, elle dispose d’un système de sécurité qui interrompt automatiquement le cycle si on ouvre le couvercle. Le panneau de commande se veut tout aussi simple, sachant qu’il est complété par un écran numérique sur lequel s’affiche un minuteur qui décompte le temps restant lorsqu’un cycle est en cours. Les commandes permettent par ailleurs de choisir parmi différents modes. Car outre la désinfection, cette boîte propose aussi une fonction de séchage (pour éviter le développement de moisissures sur les objets). Un troisième mode permet de désinfecter et sécher. Enfin, le dernier mode, nommé « stockage », désinfecte les objets en continu, en lançant un cycle de désinfection rapide (environ 2 minutes) toutes les deux heures dès lors que le couvercle est fermé.

Comptez environ 10 minutes pour un cycle de désinfection classique, 30 minutes pour le séchage et jusqu’à 40 minutes pour le programme combinant désinfection et séchage. Philips annonce une durée de vie d’environ 6000 heures.

Une lampe à l’allure de lanterne pour assainir des pièces entières

Enfin, la gamme est complétée par une lampe à poser, qui adopte la forme d’une lanterne. Son rôle ? Éliminer les virus, bactéries, moisissures et germes sur les surfaces, les murs, dans l’air et sur tous les objets présents dans une pièce. Si elle est présentée comme une lampe de bureau, elle peut très bien être utilisée pour assainir une pièce de dimensions raisonnables comme une salle de bains, des toilettes ou une petite cuisine.
Elle est équipée d’un minuteur et de détecteurs de mouvement qui arrêtent instantanément la diffusion d’UV-C si une personne ou un animal entre dans la pièce. En plus du panneau de commande placé au sommet, cette lampe intègre un système de guidage vocal, qui invite notamment l’utilisateur à quitter la pièce avant le démarrage d’un cycle.

 

Philips s’attaque aux germes, virus et bactéries à coups de lumière UV-C
Quant à la lampe de désinfection, qui sert à assainir l'intégralité d'une pièce, elle est disponible au prix public indicatif de 120 €.

La durée de désinfection dépend de la taille de la pièce et du nombre d’objets présents. Selon les recommandations de Philips, il faut prévoir un cycle de 15 minutes pour une cuisine ou une salle de bains (13 m2 avec une portée de 2 m), 30 minutes pour une chambre (20 m2 avec une portée de 2,5 m), 45 minutes pour un salon (28 m2 avec une portée de 3 m). Cette fois, la marque évoque une durée de vie correspondant à 20 000 cycles d’allumages (9000 heures).

Partager sur
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK