DeLonghi Idealfry, la friteuse sans huile qui a tout d’un multicuiseur

Préparation culinaire

DeLonghi Idealfry, la friteuse sans huile qui a tout d’un multicuiseur

le 7 mars 2019
0
0
0
0

Quelques années après avoir développé sa gamme de friteuses sans huile Multifry, Delonghi donne naissance à l’Idealfry. Cette nouvelle génération d’appareils est à mi-chemin entre la friteuse sans huile et le multicuiseur. Les deux modèles de la série adoptent une nouvelle forme, s’affranchissent de pale pour mélanger les aliments et se dotent d’un double système de chauffe. La promesse, elle, est toujours la même : une cuisson saine et diététique avec très peu d’huile, voire sans.

Notre avis sur la friteuse sans huile DeLonghi Idealfry

 

Outre les robots café dont elle est spécialiste, la marque italienne Delonghi commercialise aussi des appareils de préparation culinaire. La gamme Idealfry succède à Multifry, la série de friteuses « sans huile » haut de gamme de Delonghi. L’Idealfry bénéficie d’un format et d’une ergonomie complètement revus. Il fonctionne un peu comme un mini four. Son double système de chauffe en fait un appareil hybride, à mi-chemin entre friteuse diététique et multicuiseur – c’est d’ailleurs ainsi que Delonghi le présente. Avec son format vertical, il sera peut-être plus facile à ranger dans certaines cuisines qu’une friteuse comme la Multifry. Polyvalent, l’Idealfry est également ultra simple à utiliser. Enfin, Delonghi a prévu un démontage complet pour un entretien aisé, de même qu’un filtre pour éviter les odeurs de cuisson. En tous les cas, esthétiquement, l’Idealfry ne ressemble à aucun concurrent du marché. On aime ou pas, mais pour notre part, nous apprécions ces lignes qui sortent des sentiers battus.

Pourquoi on craque
DeLonghi Idealfry, la friteuse sans huile qui a tout d’un multicuiseur
Pour sa cuisine plaisir et diététique
Pour sa simplicité d’utilisation
Pour son format vertical et son esthétique atypique
Prix de lancement : De 150 à 180 euros

À mi-chemin entre friteuse et multicuiseur


Alors que les friteuses « sans huile » utilisent un flux d’air chaud pour assurer la cuisson des aliments, l’Idealfry reprend ce procédé, le complétant par une résistance installée sous la cuve. Lorsqu’elle fonctionne, la cuisson provient donc de la chaleur produite au fond de la cuve, qui s’ajoute à l’air chaud propulsé par le dessus. La résistance en fond de cuve peut être désactivée. Les friteuses sans huile sont déjà des appareils polyvalents capables de préparer de nombreuses recettes, bien plus variées que les friteuses traditionnelles. Vous pouvez y préparer des fritures mais aussi du poisson, de la viande, des légumes, de plats en sauce et même des desserts. Grâce à son double système de chauffe – que Delonghi nomme « technologie Double SHS » – l’Idealfry ne faillira pas dans ces missions. Et toujours avec cette promesse diététique qui rend les friteuses sans huile si attrayantes : une cuisson sans huile ou presque. En l’occurrence, l’Idealfry est en mesure de préparer 1 kg de frites fraîches avec seulement une cuillère d’huile.

DeLonghi Idealfry, la friteuse sans huile qui a tout d’un multicuiseur

Simplicité d’utilisation et de nettoyage


Avec ses lignes atypiques, l’Idealfry nous fait un peu penser à un petit bonhomme rigolo – allez savoir pourquoi… Ce parti pris esthétique ne plaira sans doute pas à tout le monde. Mais il faut reconnaître que le format vertical de l’appareil peut rendre son rangement plus aisé par rapport à la forme plate et arrondie qu’adoptent de nombreux modèles concurrents du marché. Et ça n’est pas négligeable pour les utilisateurs qui manquent d’espace. La simplicité d’utilisation est au rendez-vous puisque l’Idealfry n’arbore que deux molettes et un bouton. Une molette sert à régler la minuterie, la seconde permet de régler la température sur quatre niveaux différents et enfin, le bouton central sert à activer/désactiver l’élément chauffant placé sous la cuve. Une chose est certaine : on n’aura pas à conserver le mode d’emploi comme livre de chevet et c’est une très bonne chose.
Quant au nettoyage, Delonghi l’a également voulu simple. L’Idealfry fonctionnant sans pale, il n’y a que le couvercle amovible et la cuve à laver. Cette dernière, qui se déloge à l’aide d’une poignée, est légère et recouverte d’un revêtement anti-adhésif. Les deux éléments peuvent passer au lave-vaisselle.


Deux références qui ont les mêmes compétences


La gamme Idealfry se compose de deux références : la FH2133 noire et blanche, et la FH2101 quasiment toute blanche. La première coûte un peu plus cher (180 euros) car elle dispose d’un minuteur. La version FH2101 (150 euros) s’en passe : sa seconde molette ne comprend que deux positions, pour démarrer ou stopper la cuisson.

DeLonghi Idealfry, la friteuse sans huile qui a tout d’un multicuiseur
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK