Kobold VB100, l'aspirateur balai sans fil de Vorwerk gagne la fonction lavage

Entretien

Kobold VB100, l'aspirateur balai sans fil de Vorwerk gagne la fonction lavage

le 18 septembre 2020
0
1
0
0

L'aspirateur balai sans fil VB100 de Kobold (marque de Vorwerk) présente la particularité de fonctionner avec un sac, ce qui est inhabituel pour un aspirateur balai. Il dispose également d'une batterie amovible et d'une grande autonomie. Le VB100 est désormais compatible avec un brosseur textile qui comble l'absence d'aspirette intégrée, ainsi qu'avec la brosse DuoSpeed, qui lui permet de laver les sols et de les aspirer en même temps.

Mise à jour : le  Kobold VB100 devient multifonction grâce à l’ajout d’accessoires

C'est à la rentrée 2020 que  Kobold présente « un nouvel aspirateur-laveur sans fil multifonction » VB100. En fait d’une nouveauté, il s’agit ni plus ni moins que d’un aspirateur balai sans fil VB100 lancé en 2019, enrichi d’un brosseur textile et de la brosse DuoSpeed qui équipe le modèle filaire VK200 depuis 2018.

Nous reprochions au VB100 de ne pas être suffisamment polyvalent, notamment de ne pas disposer d’aspirette intégrée. Le brosseur textile (référencé PBB100), qui se raccorde à l’aspirateur via un flexible, comble cette absence, en permettant de nettoyer les coussins, canapés et autres sièges de voiture. Le VB100 est aussi compatible avec la brosse DuoSpeed et dans cette configuration, il peut donc aspirer et laver les sols durs en même temps.
Mais attention, cela alourdit copieusement la facture. En effet, le VB100 présenté à 849 € sur le site de Vorwerk est la version de base (voir notre article ci-dessous), sans brosseur textile ni brosse DuoSpeed.

Le VB100 complet dans sa configuration 2020 coûte lui 1299 €. Et la facture n’est pas la seule à s’alourdir : si nous avions apprécié la légèreté du VB100, lesté de la brosse DuoSpeed (3,5 kg à elle seule), il devient bien plus lourd.

Enfin, si le VB100 peut s'acheter en ligne (ou en boutique), la configuration avec DuoSpeed, flexible et brosseur textile est elle vendue en boutique ou lors d'un atelier/démonstration effectué par une conseillère...

 

Notre avis sur l’aspirateur balai Kobold VB100

En plus de fabriquer le célèbre robot cuiseur Thermomix, la marque allemande Vorwerk dispose aussi d’une marque dédiée aux appareils d’entretien des sols baptisée Kobold. Le VB100 est le premier aspirateur balai sans fil de Kobold. C’est le seul du marché à fonctionner avec un sac – et à 849 €, c’est aussi le modèle le plus cher du marché. Quant aux sacs, ils présentent des avantages notamment pour les personnes allergiques. Mais l’achat de ces consommables fera grimper encore un peu la facture, d’environ 50 € par an. À ce tarif élevé, on aurait aimé que le VB100 soit un peu plus polyvalent. Car s’il peut occasionnellement se plier à un nettoyage en hauteur, il n’est pas du tout adapté à l’entretien de surfaces à mi-hauteur. Sinon, le VB100 est bien conçu, pratique à utiliser et profite d’une autonomie confortable. Nous avons aussi pu le prendre en main et constater son efficacité. Le mode dit éco (la puissance minimale) suffit à dépoussiérer sols durs et tapis. C’est un atout, d’autant que dans ce mode, le VB100 est vraiment peu bruyant. Enfin, la batterie amovible est un avantage supplémentaire.

 

Le VB100 en vidéo (filmé lors de sa sortie en 2019)

 

 

Le Duospeed en vidéo (filmé lors de sa sortie en 2018)

  

Une position parking, mais pas d’aspirette


Le VB100 arbore une ligne élancée et reprend les codes esthétiques de Vorwerk : du blanc avec des touches de vert, ainsi qu’un alignement de voyants lumineux colorés, comme sur le Thermomix. Ces voyants servent d’indicateur de niveau de batterie et de remplissage du sac. Contrairement à son grand frère VK200, un appareil assez massif qui aspire et lave les sols, le VB100 est tout fin. Il tient seul en position de parking, ce qui évite de le poser pendant une séance de ménage, si l’on a besoin de déplacer des objets, par exemple.
Sa tête pourvue d’une turbo-brosse motorisée est détachable. On peut la remplacer par un embout deux-en-un fourni, pourvu d’un suceur plat et d’une brossette. Il s’installe à la place de la tête, à l’extrémité de l’appareil, par exemple pour nettoyer les plinthes. Vorwerk prévoit que l’on puisse utiliser le VB100 pour nettoyer en hauteur avec cet embout. Le poids de l’appareil le permet puisqu’il pèse à peine plus de 2 kg sans sa brosse motorisée. Cependant sa conception ne facilite pas cette manipulation, dans la mesure où le poids est réparti sur toute la longueur du manche, qui lui ne possède pas de poignée. Si on le souhaite, le nettoyage ponctuel de surfaces en hauteur demeure cependant faisable.
En revanche, le VB100 n’est pas un aspirateur balai multifonction dans la mesure où il n’embarque pas d’aspirette détachable. Nous avons pu en faire l’essai lors de la présentation du VB100 : son architecture ne permet pas le nettoyage aisé de surfaces à mi-hauteur comme les canapés et on envisage encore moins d’aspirer l’intérieur de sa voiture avec.
On doit noter qu’avec sa brosse motorisée, le VB100 s’alourdit copieusement et pèse au total 3,3 kg. Des roulettes placées à l’arrière de la tête facilitent le déplacement de l’aspirateur, mais il ne faut pas avoir un étage à monter avec, on vous le concède. La tête est souple, ce qui rend le VB100 maniable et agréable à utiliser.

Le premier modèle sans fil de Kobold


Dans sa gamme, il manquait à Kobold un appareil sans fil dédié à l’entretien des sols. C’est donc le VB100 qui vient combler ce manque. Il fonctionne avec une batterie lithium-ion, qui présente plusieurs particularités. D’abord, son autonomie s’avère confortable : 50 minutes à la puissance recommandée (qui correspond à la puissance minimale) avec la turbo-brosse activée. Et la batterie permet même d’aspirer jusqu’à 80 minutes si l’on désactive la brosse. Précisons que le VB100 dispose de trois niveaux de puissance et que sa brosse motorisée peut être activée ou non.
La seconde particularité de la batterie est d’être amovible. Un vrai bon point pour assurer la longévité du VB100, puisque cette batterie peut être changée très facilement. Il est même possible d’en acheter une seconde pour doubler l’autonomie de fonctionnement de l’aspirateur – d’ailleurs, la batterie peut être chargée seule, en dehors de l’aspirateur si on le souhaite (ou classiquement en branchant l’aspirateur). Les utilisateurs qui disposent de grandes surfaces à nettoyer auront peut-être envie de s’offrir une seconde batterie, il leur faudra débourser 99 €.

Un aspirateur-balai avec sac


Vorwerk a fait un choix inhabituel pour un aspirateur balai : son Kobold VB100 fonctionne avec un sac. Le but est de rendre son utilisation accessible aux personnes allergiques. En l’occurrence, les sacs de Kobold filtrent 99,99 % des bactéries et allergènes (les tests ont été réalisés par le laboratoire de certification indépendant TUV Nord). Voilà un choix assumé de la part de Vorwerk. Chaque utilisateur y verra un avantage ou un inconvénient. D’un côté, la présence d’un sac limite le rejet de poussière dans l’air pendant le fonctionnement de l’aspirateur et rend la vidange bien plus confortable. D’autant que les sacs sont pourvus d’un clapet pour les refermer avant de les extraire pour les jeter. D’un autre côté, cela rend l’achat de consommables inévitable. Le VB100 est vendu avec 6 sacs. Par la suite, les sacs sont vendus par lots de 5, au prix de 20 €. Chaque sac contient 0,8 L : Kobold considère que cela assure environ 1 mois d’utilisation – ce qui peut toutefois varier selon les conditions d’utilisation. Par exemple, si des animaux à poils longs vivent à la maison, le sac se remplira plus rapidement.

 

Voir les conditions de vente actuelles sur le site Vorwerk

 

Lire notre guide d'achat sur les aspirateurs balai

Kobold VB100, l'aspirateur balai sans fil de Vorwerk gagne la fonction lavage
Cuisine estivale
B_
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK