De l'huile de palme là où on ne l'attend pas, le refus des consommateurs

Le fil Homap

De l'huile de palme là où on ne l'attend pas, le refus des consommateurs

le 26 juin 2019
0
0
1
0

L'huile de palme n'est ni bonne pour la santé, ni pour la planète. Et si la marque Nutella est la plus connue pour son utilisation, d'autres produits peuvent contenir de l'huile de palme, et ce très discrètement. C'est ce que dénonce Foodwatch en épinglant 5 produits qui vont peut-être vous surprendre.

70% des consommateurs ne veulent plus d'huile de palme dans leurs aliments selon une étude Kantar parue en 2018. Et non seulement ils la refusent mais nos compatriotes se transforment également en lanceurs d'alerte pour l'occasion. C'est ce que révèle l'organisation Foodwatch qui, prévenue par les consommateurs, a mené une enquête et découvert 5 produits connus contenant, et masquant, la présence d'huile de palme...

Signer la pétition " l'huile de palme non merci "


Krisprolls, LU, Herta, Lindt et Knorr

 

Foodwatch précise que de nombreux "consommateursse font ainsi avoir en pensant acheter des produits traditionnels… mais qui contiennent en réalité de l’huile de palme. De manière étonnante, c’est par exemple le cas des pains suédois Krisprolls (Pagen), des biscottes LU Pelletier (Mondelez), de la soupe forestière Knorr (Unilever), de chocolats Lindt (Lindt & Sprüngli), de la pâte feuilletée Trésor de grand-mère Herta (Nestlé)."
« Les fabricants masquent la présence d’huile de palme en détournant l’attention avec des astuces marketing censées nous inspirer confiance : de beaux épis de blé, la mention de la tradition en grand ou d’une recette digne de nos grands-mères, etc. Mais ce sont là des arnaques sur l’étiquette, d’autant plus inacceptables que l’huile de palme est très controversée pour son impact sur l’environnement, les droits sociaux et la santé », dénonce Camille Dorioz, responsable des campagnes chez foodwatch. 

De l'huile de palme là où on ne l'attend pas, le refus des consommateurs

Déforestation, travail des enfants et risques pour la santé


Dans son communiqué, Foodwatch précise que " l'huile de palme présente pour eux (les industriels) de nombreux avantages : elle est solide à température ambiante et permet que la texture de la pâte à tartiner par exemple ne change pas. Elle prolonge aussi la durée de conservation. L’huile de palme est 30% moins chère environ que les autres huiles végétales. En France, elle est même deux fois moins taxée que l’huile d’olive, par exemple."


Trois graves problèmes posés par l’huile de palme 


• Environnementaux : l’huile de palme est l’une des principales causes de déforestation en Indonésie et en Malaisie, et plus récemment en Afrique, causant destruction de la biodiversité et émissions importantes de gaz à effet de serre (sources : Greenpeace et France Nature Environnement) 


• Sociaux: de nombreux rapports ont documenté des cas de travail forcé, travail des enfants, discrimination liée au genre et pratiques abusives et dangereuses mettant la santé des ouvriers et ouvrières en péril (source : Amnesty International)


• Santé: L’huile de palme est riche en acide gras saturé qui peut constituer un facteur d’accroissement des risques cardio-vasculaires. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) soulignait dès 2010 que 43% des adultes et 34% des enfants consommaient trop d’acide gras saturés. L’acide palmitique, présent à environ 40% dans l’huile de palme, favorise les dépôts graisseux sur les parois des vaisseaux sanguins.(sources : Anses, OMS 2013, OMS 2018 et Journal Of Nutrition)

Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK