Choisir la meilleure balance connectée pour se peser intelligemment

Sport/Forme

Choisir la meilleure balance connectée pour se peser intelligemment

le 13 septembre 2019
0
0
0
0

Pour surveiller son poids, rien de tel qu'un pèse-personne. Et très vite sont apparues les premières balances connectées, qui nous en donnent plus que la simple mesure du poids. Et surtout, se souviennent pour nous. Quelle est l’utilité d’une balance connectée ? Comment bien la choisir ? Homap décrypte les mesures proposées par les pèse-personnes connectés et vous propose sa sélection...

Pourquoi opter pour un pèse-personne connecté ?

Résolution de la rentrée, post nouvel an trop riche ou tout simplement envie de se sentir mieux, vous décidez de perdre du poids ou de veiller à ne pas en prendre. La balance connectée est un parfait allié pour surveiller l’évolution de votre courbe de poids. Mais ces appareils ne se destinent pas seulement aux personnes qui souhaitent perdre du poids. Leurs fonctionnalités sont également très utiles à ceux qui désirent se surveiller pour conserver leur poids de forme ou encore aux sportifs.

Connectés à un smartphone ou à une tablette en Bluetooth ou parfois en Wi-Fi, ces pèse-personnes ne se contentent pas d’afficher les mesures sur leur propre écran. Les données sont transmises à l’appareil mobile et enregistrées dans une application dédiée.
L’intérêt, c’est que l’application conserve un historique hebdomadaire, voire mensuel et même annuel de l’évolution du poids et autres mesures, établissant ainsi des courbes. C’est aussi pratique qu’encourageant pour maintenir le cap sur ses objectifs.
Enfin, les mesures ne sont pas fournies de manière brute. Les applications des balances connectées les expliquent et les analysent. Par exemple, l’application peut alerter l’utilisateur sur une augmentation de sa masse graisseuse ou un manque d’hydratation. D’autant que ces mesures sont analysées de manière personnalisée, prenant en compte la taille, le poids, l’âge et le sexe.
D’ailleurs, ces balances intelligentes reconnaissent automatiquement le profil de différents utilisateurs (jusqu’à plus d’une quinzaine pour certaines) lorsqu’on monte dessus. Elles peuvent ainsi être utilisées par toute la famille et chacun récupère ses propres données.
Pour finir, les applications liées aux balances connectées prodiguent des conseils plus ou moins fournis à l’utilisateur pour atteindre ses objectifs et se maintenir en forme. Plus qu’un simple appareil de mesure, le pèse-personne connecté se positionne comme un coach santé et bien-être.

 

Withings
Body Plus

Wifi & Bluetooth

 

Position Control

 

8 profils utilisateurs

Terraillon
Master Coach

Wifi

 

Plateau en verre


8 profils utilisateurs

Tefal
Body Partner

Impédancemètre

 

capteur de silhouette intégré

 

6 zones de corps

Quelles sont les mesures de base et leur signification ?


Toutes les balances connectées sont des modèles à impédancemètre, dès l’entrée de gamme (sachant qu’il existe des balances à impédancemètre non connectées). Ces balances sur lesquelles on monte les pieds nus - sur de petits capteurs métalliques présents au niveau de la voûte plantaire et du talon (parfois dissimulés sous le plateau) - envoient une impulsion électrique qui traverse le corps pour analyser sa composition. Bien entendu, elle est totalement imperceptible et indolore.
La balance est ainsi capable de fournir des mesures telles que la masse graisseuse, la masse musculaire, la masse osseuse, la masse hydrique ou l’IMC. Les balances connectées proposent de retrouver un historique de toutes ces données ainsi que leur explication et leur analyse au sein de l’application dédiée.


Alors que signifient ces mesures ? Et pourquoi sont-elles précieuses pour prendre soin de notre poids et de notre forme en général ?


- Le poids, généralement précis à 100 g près – plus rarement à 50 g.
- La masse graisseuse, exprimée en pourcentage, correspond à la proportion de graisse présente dans le corps.
- De même, la masse musculaire et la masse osseuse correspondent respectivement aux poids des muscles et des os – cette fois, ils sont mesurés en kg.
- La masse hydrique, parfois nommée « eau corporelle », est le pourcentage de liquide présent dans le corps par rapport au poids total (elle doit être d’environ 50% au moins). Cette donnée est notamment utile dans la mesure où une bonne hydratation évite la rétention d’eau, un phénomène qui peut ralentir la perte de poids.
- L’IMC ou indice de masse corporelle : il s’agit d’une évaluation de la corpulence, qui prend en compte la taille et le poids. Il détermine si une personne est en surpoids ou au contraire doit en prendre.
Ces données sont particulièrement importantes car à lui seul, le poids n’est pas une indication suffisante pour surveiller notre bonne forme physique. Par exemple, pour les personnes qui suivent un régime en l’accompagnant d’une activité physique, il faut savoir que les muscles pèsent plus lourd que la graisse. Donc lorsque l’on reprend une activité, les premiers temps, il est possible que le poids diminue peu même si la silhouette s’affine. Le pourcentage de masse graisseuse (qui diminue) et la masse musculaire (qui augmente) s’avèrent alors des indicateurs précieux et pertinents.
De même, une personne qui souhaite conserver son poids de forme idéal doit aussi veiller à surveiller ces mesures. Car il est possible de « grossir » en prenant de la masse graisseuse, mais en conservant un poids quasiment identique.
Quant aux sportifs aguerris, un certain nombre d’entre eux connaissent bien ces mesures qui leur sont fort utiles.

Fitbit
Aria 2

Wifi 

 

verre poli

 

Noir ou Blanc

Xaomi
Mi Body

Bluetooth

 

Verre poli

 

Blanc

Terraillon
web Coach Prime

Bluetooth

 

Verre poli

 

Blanc ou noir

Des options et mesures complémentaires


Certaines balances connectées vont plus loin et proposent des mesures supplémentaires.
D’abord, la fréquence cardiaque, mesurée par quelques rares modèles du marché, peut notamment séduire les sportifs.
De même, quelques modèles du marché sont vendus avec un accessoire connecté à la balance, destiné à mesurer les mensurations. Cela fonctionne un peu comme un mètre de couturière connecté. Le but ? Mesurer les effets d’un régime accompagné d’une activité physique de manière fine et ciblée sur les différentes parties du corps. Cela permet par exemple d’adapter les exercices physiques, pour affiner plutôt les jambes ou la ceinture abdominale.
Certaines applications fournissent une donnée appelée métabolisme de base (ou MB) : il s’agit d’une évaluation de vos besoins quotidiens en calories. C’est loin d’être inutile lorsque l’on fait du sport et lorsque l’on suit un régime. En effet, plus le corps se muscle, plus il a besoin d’énergie, donc de calories. Au fur et à mesure d’un régime, les besoins du corps évoluent donc et on risque de les sous-évaluer, ce qui peut engendrer une fatigue générale et des effets contreproductifs sur le régime. La balance connectée, elle, peut vous guider – reste à compter les calories ingurgitées, habitude que vous avez peut-être prise si vous suivez un régime. Sachant que certains modèles connectés peuvent récupérer les données de suivi nutritionnel d’applications dédiées.
Enfin, plus rarement, les balances connectées mesurent la vitesse d’onde de pouls – à savoir la vitesse de circulation du sang dans les artères. Cette donnée permet d’évaluer la rigidité des artères et donc la santé cardiovasculaire en détectant des risques d’hypertension.

Quels critères pour bien choisir ?


- En premier lieu, il convient de vérifier quelles mesures sont relevées par la balance sur laquelle vous avez jeté votre dévolu, pour savoir si elles correspondent bien à vos besoins et objectifs.
- Dans un second temps, idéalement, jetez un œil à l’application, pour voir comment les données sont présentées, si les menus sont ergonomiques, les explications compréhensibles, s’il est possible de se fixer des objectifs et comment les conseils sont dispensés. Par exemple, certaines applications fournissent un score pour évaluer en un coup d’œil si les objectifs sont atteints et l’évolution satisfaisante.
Quant à la compatibilité avec votre smartphone, elle ne devrait pas poser de problème, puisque la plupart des balances connectées du marché sont compatibles avec iOS et Android.
- Si vous êtes sportifs ou si vous reprenez une activité physique, il peut être intéressant de coupler les données de votre balance avec celles de votre bracelet connecté ou montre de sport, afin de faire un lien entre activité physique et données mesurées. Certaines applications le proposent. Dans ce cas, vérifiez la compatibilité de la balance avec votre matériel connecté.
Notez aussi que la plupart des applications peuvent récupérer directement les données de votre smartphone, comme le nombre de pas quotidien ou la pratique d’une activité, avec plus ou moins de précision. Quand les plus basiques prennent en compte la marche (grâce au comptage de pas du smartphone), d’autres plus complètes offrent la possibilité de choisir entre différents sports comme la course à pied, le vélo (nombre de kilomètres et vitesse grâce à la géolocalisation)… Encore un point à vérifier selon votre profil, vos besoins et vos objectifs.

Youngdo
impédancemètre

premier prix

 

Bluetooth

 

19 données corporelles

 

 

Renpho
impédancemètre

premier prix

 

Bluetooth

 

Blanc

Itechnik
indépendancemètre

premier prix

 

bluetooth

 

verre trempé

 

 

Et l’aspect esthétique, alors ?


Il existe des balances connectées de toutes les formes : rondes, carrées, ovales et de différentes couleurs. Quant à la matière, le plateau peut être en verre trempé aussi bien qu’en gomme douce. N’oubliez pas que votre balance est potentiellement un appareil que vous utiliserez au quotidien (du moins souvent). Il y a des chances pour qu’elle soit visible dans la salle de bain, alors autant qu’elle vous plaise et s’accorde avec le style de la pièce. Et pensez que la poussière ou les petites éclaboussures ont tendance à être plus visibles sur certaines matières et couleurs, par exemple le verre noir.

Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK