Multicuiseur ou mijoteur, à quoi ça sert et comment le choisir ?

Préparation culinaire

Multicuiseur ou mijoteur, à quoi ça sert et comment le choisir ?

le 29 décembre 2020
0
Partager sur

Comme son nom l’indique, le multicuiseur assure la cuisson d’une grande variété d’aliments, à l’aide de différents modes de cuisson : il sait mijoter, dorer, cuire à la vapeur, bouillir, réchauffer et peut même préparer des yaourts maison. Homap vous invite à faire un tour d’horizon des capacités et fonctions de ces appareils, avec notre sélection de multicuiseurs et mijoteurs...

A quoi sert un multicuiseur ? 

 

Le multicuiseur permet de cuire une grande variété d’aliments, à l’aide de différents modes et programmes automatiques – d’ailleurs, sur certains sites de vente en ligne, il est parfois nommé mijoteur. Cet appareil s’adresse à la fois aux personnes qui cuisinent peu mais ont envie de préparer plus de recettes maison et aux amateurs de cuisine qui souhaitent gagner du temps, par exemple les jours de semaine où le planning est plus tendu.
Le multicuiseur présente un autre atout : la cuisson ne nécessite pas de surveillance. Une fois les ingrédients placés dans la cuve et les réglages effectués, il exécute le programme de cuisson, la plupart des modèles maintenant même le plat au chaud en fin de cuisson.

Il ne faut pas confondre multicuiseur et robot cuiseur multifonctions. En effet, le multicuiseur assure certes la cuisson de nombreux aliments, mais il ne brasse pas les aliments, ne hache pas, ne mixe pas, ne pétrit pas… D’ailleurs, son prix – compris entre 70 € et 250 € environ - est bien plus accessible que celui d’un robot cuiseur, dont les fonctions sont bien plus étendues.

Le multicuiseur peut cuire à la vapeur, bouillir, mijoter, dorer, cuire sous pression, réchauffer, maintenir au chaud. Il est donc possible d’y préparer des plats mijotés (blanquette, bourguignon ou risotto), des desserts comme des compotes, des gâteaux ainsi que des confitures, d’y cuire des pâtes, du riz et des céréales, éventuellement d’y faire frire des beignets ou de préparer des frites. Certains multicuiseurs disposent également d’un programme dédié à la confection de yaourts maison. En bref, le multicuiseur peut remplacer un certain nombre d’appareils dans une cuisine, à commencer par la cocotte minute, le cuiseur à riz et même parfois le four (du moins pour certaines fonctions) dans de toutes petites cuisines.

 

Acheter le bon multicuiseur
Bon à savoir

Polyvalent, il mijote, dore, cuit à la vapeur, réchauffe, etc., dans un seul et même appareil 

Bon à savoir

Les modèles connectés facilitent leur utilisation et proposent des recettes préprogrammées

Bon à savoir

Certains modèles disposent d’un programme pour la confection de yaourts maison

Comment choisir son multicuiseur


L’une des premières caractéristiques à vérifier est la capacité de sa cuve : en général comprise entre 5 et 6 litres. Celle-ci ne doit pas seulement correspondre au nombre de convives à régaler dans la famille, mais plutôt à la manière dont vous souhaiterez l’utiliser. Par exemple, pour mitonner des plats complets pour toute la famille ou préparer des plats lorsque vous recevez, vous avez besoin d’une capacité plus importante que si vous espérez seulement cuire des accompagnements ou des desserts.
Si vous utilisez souvent votre multicuiseur, l’idéal est de le laisser sur le plan de travail, à portée de main. Donc, jetez un œil à sa forme, son encombrement et pourquoi pas à son design. Il existe des modèles plus ou moins compacts, de forme arrondie, carrée ou ovale et plus ou moins colorés.

Le plus célèbre de ces multicuiseurs est le Cookéo, disponible en de multiples versions...

La sélection Homap
Sage
Fast Slow Pro
De 250 à 299 euros

Mijoteur/autocuiseur

6 litres - Ecran LCD

Cuisson vapeur et lente

Corps acier

Russell Hobbs
CookatHome
De 50 à 99 euros

5 litres

11 programmes

Panier vapeur

Ecran LED

Moulinex
Cookeo Touch
De 300 à 349 euros

6 litres

13 programmes

Départ différé

Panier vapeur

Demandez les programmes

 

Le nombre de programmes et leur nature est également un élément important à considérer car tous les modèles du marché ne proposent pas les mêmes fonctions. Par exemple, tous ne disposent pas de programme « frire » - indispensable si vous comptez préparer des beignets, mais pas utile à tout le monde. De même, le programme dédié à la réalisation de yaourts n’est pas prévu sur tous les multicuiseurs du marché. À savoir que certains modèles embarquent près de 50 programmes.
Sachez aussi que certaines références disposent de programmes dédiés à la cuisson des céréales et légumineuses, enchaînant d’ailleurs phase de trempage et cuisson. Lorsque l’on sait que certains aliments (comme les haricots blancs secs ou les pois chiche) doivent tremper durant une douzaine d’heures avant cuisson, un tel programme peut être pratique pour les personnes qui en consomment fréquemment. D’autant que certains multicuiseurs disposent même d’une fonction de trempage accéléré, pour réduire le temps de préparation.
Le programme assurant une cuisson sous pression que l’on trouve sur certains modèles promet pour sa part des cuissons rapides.
Avec autant de programmes, le panneau de commande peut rapidement devenir surchargé et l’utilisation du multicuiseur peut s’en trouver compliquée. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à regarder le panneau de commande : vérifiez s’il vous semble simple à utiliser ou digne du tableau de bord d’un avion. La présence d’un écran peut largement faciliter l’utilisation, de même que des commandes clairement identifiables, qu’elles se présentent sous la forme de touches physiques ou sensitives ou encore de molettes. Car on finit bien souvent par délaisser les appareils trop compliqués à utiliser, par manque de temps ou d’envie de sortir le mode d’emploi à tout bout de champ.
Parmi les petites options pratiques, certains multicuiseurs donnent la possibilité d’enregistrer des favoris pour retrouver aisément les réglages que l’on utilise le plus souvent.

La sélection Homap
Riviera & Bar
QWK450
De 50 à 99 euros

Mijoteur 5 l

Format wok

10 réglages température

maintien au chaud

Simeo
Thermal Cooker
De 50 à 99 euros

5 litres

Nomade et isotherme 

Cuisson active et passive

Livret 45 recettes

Moulinex
Cookeo Touch Wifi
De 399 à 449 euros

6 litres

Connecté

250 recettes pré-programmées

Maintien au chaud

Des options selon ses besoins

 

Le maintien au chaud est très pratique

De même que le départ différé, qui peut rendre service. Il n’est pas question de laisser de la viande dans la cuve pendant une journée entière. Mais il peut être pratique de programmer le départ différé lorsque l’on s’absente juste avant l’heure du repas, pour aller chercher les enfants à l’école, faire une séance de sport ou aller faire des courses par exemple... Enfin, la fonction réchauffage peut également servir : elle réchauffe les plats en douceur, en évitant la surcuisson ou de brûler les aliments.


Vérifier quels accessoires sont fournis avec le multicuiseur

en général, au moins un panier vapeur, parfois à double étage. Certains fabricants livrent aussi des verres doseurs, des spatules, éventuellement un moule dédié à la cuisson des gâteaux ou un panier à friture… et un livre de recettes qui peut aider à trouver l’inspiration. Notez que la cuve fournie avec les multicuiseurs est généralement recouverte d’un revêtement anti adhésif et passe au lave-vaisselle, de même que la plupart des accessoires.

 

 

La sélection Homap
Moulinex
Cookeo +
De 200 à 249 euros

6 litres

180 recettes pré-programmées

Timer 15 h

Maintien au chaud

Thomson
Creacook Express
De 50 à 99 euros

4 litres

10 programmes

Panier vapeur

Cuisson sous pression

Ninja
Foodi
De 200 à 249 euros

6 litres

Multicuiseur 

Friteuse à air

Tendercrisp

Des recettes à la carte, évolutives si l'appareil est connecté

 

En ce qui concerne les recettes, il faut également savoir que quelques fabricants dédient une application à leur multicuiseur (même non connecté), dans laquelle on trouve des recettes qui lui sont adaptées : elles précisent quels réglages utiliser (programme de cuisson, durée…).
Des options plus rares mais utiles
Parmi leurs programmes – par exemple cuisson vapeur, bouillir, cuisson sous pression… - de nombreux modèles proposent des recettes préenregistrées pour faciliter la cuisson : par exemple risotto, confiture, compote, yaourt, viandes blanches…
Il existe des modèles qui vont plus loin, en affichant carrément des recettes étape par étape sur leur écran numérique. Ils adaptent même automatiquement les proportions au nombre de convives. Ceux-ci se destinent aux utilisateurs qui ne savent pas cuisiner ou sont en manque d’inspiration pour réaliser des recettes au quotidien.
Il existe aussi des multicuiseurs connectés (Bluetooth ou Wi-Fi) qui fonctionnent avec une application disponible sur smartphone ou tablette. L’application propose des recettes et les réglages sont directement transmis à l’appareil ; la cuisson peut ensuite être surveillée ou modifiée à distance, même si l’utilisateur n’est pas à proximité de son multicuiseur.
Les applications présentent un autre intérêt : leur richesse. Outre le nombre de recettes, certains fabricants proposent des fonctionnalités plus avancées. Par exemple, il est possible de trier les recettes en fonction des ingrédients dont on dispose à la maison, des allergies ou des goûts alimentaires. L’application joue ainsi le rôle d’assistant culinaire et de livre de cuisine virtuel.
Enfin, dans le cas des multicuiseurs qui affichent des recettes sur leur écran, une version connectée offre la possibilité de télécharger de nouvelles recettes via l’application. Celles-ci s’affichent ainsi directement sur l’écran du multicuiseur, pour guider l’utilisateur pas à pas et ce même s’il ne souhaite pas suivre la recette sur son téléphone ou sa tablette.

Partager sur
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK