Le cachemire, bien le connaître pour mieux le choisir

Chronique du beau linge

Le cachemire, bien le connaître pour mieux le choisir

le 19 décembre 2019
0
0
0
0

Quoi de plus réconfortant en hiver que d’enfiler un joli cachemire, doux et chaud ? Matière d’une grande noblesse, le cachemire s’est démocratisé face à la demande croissante… Hélas, parfois pour le pire. Pour vous aider à choisir le meilleur, on vous dit tout sur le cachemire, des origines aux "grades" en passant par l'entretien...

Qu’est-ce que le cachemire ?

 

Le Cachemire vient…du Cachemire, une région montagneuse (qui ne porte d’ailleurs plus ce nom) du sous-continent indien qui s’étend du nord de l’Inde et du Pakistan jusqu’à l’extrême ouest de la Chine.

Il est fabriqué par des petites chèvres (très mignonnes) : les chèvres Cachemires ou Chèvres du Tibet. Lorsque les températures chutent de façon extrême en hiver (on parle de -40 degrés) ces petites chèvres se protègent en produisant sous leur pelage habituel une sorte de « sous-couche » de duvet formé de poils serrés, très fins et très souples. C’est ce duvet, très chaud, qui est à l’origine du cachemire.

Au printemps, lors de la mue, il n’y a plus qu’à récupérer ce duvet, soit au peigne, soit à la main. Une chèvre produit à peu près 100 à 200 grammes de fibres brutes de cachemire et ce, une seule fois par an. Ça représente à peu près…un quart de pull !

Les fibres sont ensuite « cardées » : démêlées, séparées et nettoyées pour éliminer les autres poils. Elles sont ensuite peignées et aérées. Le séchage à l’air libre est préféré pour une fibre plus belle.
Beiges, grises, marron, écrues ou blanches à l’état naturel, les fibres de cachemire peuvent être teintes en une multitudes de couleurs !
Les fibres sont ensuite réunies en fils, prêts à être tissés.

Il faut savoir qu’un poil de cachemire est d’une incroyable finesse : son diamètre est de 14 à 30 microns, là où un cheveu humain a un diamètre de…40 à 100 microns ! Il est aussi trois fois plus isolant que la laine de mouton.

Le cachemire est une des rares laines hypoallergéniques : aucun risque d’irritations ou de démangeaisons, il peut se porter à même la peau.

 

Le cachemire, bien le connaître pour mieux le choisir

En prendre pour son (bon) grade

 

Saviez-vous que le cachemire, comme les restos, possèdent ses étoiles que l’on nomme grades ? Ils indiquent la qualité du cachemire et c’est LA donnée à prendre en compte lorsque vous achetez un article en cachemire.
Grade A : la fibre fait environ 15 microns de diamètre. C’est le top du cachemire : fin, souple et très chaud. Cette qualité a évidemment un prix.
Grade B : la fibre fait de 16 à 19 microns. Elle est plus épaisse et donc un peu moins souple que la grade A. Elle reste toutefois très douce et très agréable à porter.
Grade C : La fibre fait de 19 à 30 microns. C’est le cachemire entrée de gamme. Celui que vous retrouverez à des prix défiant toute concurrence dans certaines boutiques. Niveau qualité, pas grand chose à voir avec le cachemire Grade A.
Il existe enfin deux cachemire d’exception, le top du top de cette laine luxueuse :
Le baby cachemire ou baby cashmere : c’est une fibre récoltée lors de la première tonte d’un chevreau. Elle fait environ 13,5 microns d’épaisseur. Elle est d’une incroyable douceur.
Le pashmina : c’est la variété de cachemire la plus noble. Elle provient d’une race de chèvre particulière, la chèvre Changra (en photo là haut), qui vit à plus de 4500 mètres d’altitude dans la région du Ladakh, en Inde. Le vrai pashmina est récolté par une tribu nomade, les Chang-Pa, qui le file au rouet puis le tisse sur des métiers traditionnels en bois. Les véritables étoles en pashmina sont extrêmement rares et donc, extrêmement chères. Elles sont d’une souplesse, d’une finesse, d’une douceur et d’une chaleur incomparables. Hélas, il n’existe aucune certification, ni label pour le vrai pashmina.
Depuis les années 90, le terme est complètement galvaudé et est utilisé pour nommer une étole fine et souple, quelque soit sa composition.

Le cachemire, bien le connaître pour mieux le choisir

Et cette histoire de fils ? Gage de qualité ?


Un, deux, trois, quatre fils…Contrairement à une idée reçue, la quantité de fils n’a rien à voir avec la qualité du cachemire. Le nombre de fils sert à renseigner sur l’épaisseur d’un pull.
Un pull six fils sera plus épais qu’un pull deux fils, mais si la qualité est de grade C, il aura beau être plus épais, il ne sera jamais aussi chaud et doux qu’un pull fin à deux fils de qualité A.
A qualité égale, Les pulls 2 fils sont parfaits pour l’été ou le printemps, tandis que les pulls 8 fils sont à réserver pour les saisons froides.
Ne soyez pas étonné si votre pull de qualité A ne paraît pas ultra doux et « mousseux » au premier toucher. Vous le verrez : il va se bonifier et acquérir sa douceur légendaire très rapidement.
Bref, vous l’avez compris : la qualité avant tout ! Déchiffrez les étiquettes et renseignez-vous sur le fournisseur du cachemire que vous achetez. Regardez également avec soin les mailles, qui doivent être denses et régulières.
Il est préférable d’acheter un cachemire de grade A ou B qui va évidemment coûter plus cher à l’achat mais qui sera beaucoup plus qualitatif, plus agréable à porter et résistant sur le long terme….à condition bien sur de l’entretenir avec soin !

Le cachemire, bien le connaître pour mieux le choisir

Comment entretenir son cachemire ?


C’est ici que les romains s’empoignèrent ! La question du lavage du cachemire déclenche parfois autant de disputes que celle de la présence de crème fraiche dans les pâtes Carbonara ! Vous avez les partisans acharnés du lavage à la main et les défenseurs inconditionnels du lavage machine !
Les deux ont raison.


Avant toute chose : le cachemire AIME l’eau !

N’hésitez pas à le laver après l’avoir porté seulement deux ou trois fois. Par contre, si le cachemire aime l’eau, il n’est pas fan de la chaleur. L’eau doit toujours être froide ou tiède. Qui a déjà mis par inadvertance son cachemire préféré dans un machine à 40 ou 60 degrés sait TRES bien de quoi nous parlons : RIP le pull…


Lavage à la machine 
Tout va bien se passer si vous suivez nos instructions :)
- Placer d’abord votre vêtement en cachemire dans un filet ou une taie d’oreiller afin qu’il ne soit pas abimé par le frottement.
- Choisissez un programme à froid ou spécial laine (30 degrés max)
- Optez pour une lessive spéciale laine.
- Surtout pas d’adoucissant !
- Réglez votre essorage sur 400 à 600 tours grand maximum.
- Séchez votre pull à plat, sur une serviette.
Bon à savoir : chaque cachemire se lave séparément. Ne lavez pas tous vos cachemires en même temps !


Lavage à la main
Courage, il va falloir mettre les mains dans l’eau froide !
- Prenez une bassine que vous remplissez d’eau froide ou tiède
- Mettez quelques gouttes de lessive spéciale laine ou de shampoing à cachemire (ça existe !)
- Frottez votre cachemire délicatement, ne le laissez pas tremper trop longtemps !
- N’utilisez pas d’adoucissant.
- Rincez soigneusement votre cachemire. L’eau doit être claire.
- Ne tordez JAMAIS votre cachemire pour le sécher !
- Posez le à plat dans une serviette propre et essorez-le en le roulant plusieurs fois dans la serviette puis laissez-le sécher à l’air libre. Jamais de sèche-linge, de sèche-cheveux ou toute autre source de chaleur agressive.
Vous voila avec un cachemire comme neuf, tout doux, que vous porterez encore de longues années !

Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK