Riviera & Bar PMP500, pour des pâtes fraîches sans mettre les mains à la pâte

Préparation culinaire

Riviera & Bar PMP500, pour des pâtes fraîches sans mettre les mains à la pâte

le 4 mai 2020
0
Partager sur

Pour déguster de délicieuses pâtes fraîches, rien de tel qu’une préparation maison. Mais cela demande un tour de main et un peu d’équipement, notamment le fameux laminoir. Pour gagner du temps et s’assurer d’un résultat parfait, on peut opter pour une machine à pâtes automatique, qui assure le pétrissage et le façonnage des pâtes. Riviera & Bar a doté son nouveau modèle PMP500 de fonctionnalités complètes et bien pratiques.

Notre avis sur Riviera & Bar PMP500

 

L’entreprise française Riviera & Bar, basée en Alsace, développe de petits appareils électroménagers. Sa gamme Health est dédiée à la préparation maison et à la nourriture saine. La machine à pâtes automatique PMP500 prend place au sein de cette gamme. Elle se propose de préparer très simplement et rapidement des pâtes fraîches de toutes sortes, avec un résultat garanti. En préparant ses propres pâtes, on peut très facilement varier les goûts, en préparant des tagliatelles aromatisées aux zestes de citron, des raviolis aux épices, des lasagnes aromatisées aux herbes… Il est également possible de choisir différentes farines pour changer de la farine de blé, telles que les farines de riz, de sarrasin, de pois chiche ou de maïs par exemple. Et pour des pâtes festives colorées sans additif chimique, on peut simplement y ajouter du jus de betterave, de carotte ou d’épinard… Il n’y a pas de limite à la créativité culinaire. L’un des intérêts de cuisiner maison consiste également à éliminer les ingrédients que l’on n’aime pas ou que l’on ne tolère pas. Aussi Riviera & Bar a-t-il prévu un pertinent programme dédié à la confection de pâtes sans gluten. Sa machine PMP500 est certes un peu onéreuse, mais bien équipée et polyvalente, puisqu’elle permet de façonner 8 variétés de pâtes. On apprécie notamment les fonctions d’ajout progressif de l’eau et de séchage dès l’extrusion.

 

Test complet à lire ici (vidéo du test ci-dessous)

Pourquoi on craque
Riviera & Bar PMP500, pour des pâtes fraîches sans mettre les mains à la pâte
Pour les nombreuses possibilités grâce aux 4 programmes et 8 moules
Pour la fonction de séchage automatique bien pensée
Pour l’ajout progressif de l’eau qui assure une texture parfaite
Prix de lancement : 300 euros

Des programmes automatiques et une panoplie complète d’accessoires

 

La machine à pâtes automatique de Riviera & Bar dispose de quatre programmes automatiques. Ils permettent de réaliser des pâtes classiques, des pâtes aux œufs, des raviolis et des pâtes sans gluten. Prévoir un programme réservé à la préparation de pâtes sans gluten est très bien senti de la part de Riviera & Bar car c’est justement l’un des intérêts de la cuisine maison : pouvoir privilégier ou éliminer certains ingrédients. La machine est pourvue d’un pétrin à double pale, qui tourne horizontalement. Il s’agit d’un système breveté développé par Riviera & Bar pour reproduire le pétrissage manuel. Il présente un second avantage : celui de réduire les résidus de pâte au fond de la machine, après le façonnage – et donc de limiter le gaspillage.

Riviera & Bar a également prévu la possibilité de passer en mode manuel à chaque étape, le pétrissage, l’extrusion ou le séchage.

La machine à pâtes PMP500 est fournie avec 8 moules, qui permettent de façonner tout type de pâtes selon les envies : capellini, spaghetti classiques ou épais, linguine, tagliatelle, rigatoni, lasagne et ravioli. En un pétrissage, la machine peut accueillir 600 grammes de farine, ce qui permet de préparer jusqu’à 800 g de pâtes fraîches en une seule utilisation.

Malin, pour gagner de la place et pour éviter d’égarer les accessoires au fond d’un placard, ceux-ci se rangent dans un tiroir intégré prévu à cet effet (en façade, dans le bas de la machine).

Riviera & Bar PMP500, pour des pâtes fraîches sans mettre les mains à la pâte

La juste quantité d’eau

 

Cette machine gère automatiquement le mélange, en ajoutant l’eau aux ingrédients au fur et à mesure du pétrissage. Cela évite que la pâte soit trop sèche ou au contraire trop collante. Pour s’assurer d’obtenir une texture parfaite, il suffit de remplir le réservoir gradué de la quantité d’eau indiquée sur la machine ; celle-ci dépend du programme (et bien entendu de la quantité de farine). La machine gère le reste automatiquement.

Pour faciliter l’utilisation de l’appareil, le fabricant a également imprimé les indications d’utilisation sur le couvercle – si on ne l’utilise pas pendant un certain temps, inutile de ressortir le mode d’emploi pour se rafraîchir la mémoire.

Riviera & Bar PMP500, pour des pâtes fraîches sans mettre les mains à la pâte

Une fonction pratique de séchage

 

Riviera & Bar a aussi pourvu sa machine d’une fonction de séchage. Celle-ci ventile de l’air sur les pâtes pendant l’extrusion pour les sécher au fil de leur façonnage. Cela évite qu’elles se collent entre elles et réduit la durée du séchage ; on gagne ainsi du temps et on évite bien des désagréments.

Cette machine est conçue à partir de matériaux robustes : la vis d’extrusion est en inox, le bol en Tritan, tandis que l’inox brossé confère au châssis une belle allure et une impression de solidité.

Riviera & Bar PMP500, pour des pâtes fraîches sans mettre les mains à la pâte
Partager sur
Les marques en campagne
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK