Foyers et inserts fermés, l’intégration avant tout

Chronique du Bien Chauffer

Foyers et inserts fermés, l’intégration avant tout

le 5 février 2018
0
0
0
0

Voici la seconde chronique du Bien Chauffer avec notre partenaire Vulceo, le réseau de spécialistes chauffage. Sont évoqués les foyers et inserts fermés, à la fois esthétiques et performants. Sans oublier l’entretien, avec le rappel des règles et des obligations.

Après les poêles, à bois ou à granulés, les experts Vulceo nous proposent de découvrir les foyers et inserts fermés, c’est-à-dire fermés par une vitre. Voici les conseils pour bien les choisir, les entretenir avec en prime un coup de cœur pour le Foyer Joyau 70 deville.

 

Comment ça marche ?

 

Le foyer fermé, comme l’insert, produisent de la chaleur par rayonnement au travers de leur vitre mais réchauffent également l’air entre leur enveloppe extérieure et leur enveloppe intérieure.
Aspiré en façade de l’appareil, principalement par le bas, l’air ainsi réchauffé est réintroduit dans la pièce par convection naturelle en partie supérieure

 

On aime...

 

Les inserts et foyers fermés consomment moins de bois et émettent jusqu’à 10 fois moins de monoxyde de carbone que le foyer ouvert. Double face, en angle, central… Les inserts et foyers fermés placent le feu au cœur de la maison tout en s'intégrant parfaitement à son architecture.

 

Pour qui ?


Pour les passionnés de feu qui possèdent déjà une cheminée ouverte et veulent améliorer ses performances tout en préservant l'environnement. Pour les candidats à la construction ou à la rénovation, qui intègrent leur foyer fermé dès le projet architectural.

 

Coup de Cœur : le foyer Joyau 70 Deville

 

L'insert à bois Joyau 70 Deville (photo ci-dessous et en Une) offre à travers sa vitre sérigraphiée, une très belle vision de la flamme dans son foyer intérieur en fonte.
Autres points forts :
- Appareil à feu continu
- Carénage avec 2 sorties d'air chaud

Foyers et inserts fermés, l’intégration avant tout

J'entretiens mon installation de chauffage au bois


Entre précautions d'entretien courant et bonne pratique au regard de la sécurité, de l'environnement et de la performance, Vulceo vous dit tout sur "l'art du feu" en toute tranquillité !

 

L'entretien Obligatoire


Faire ramoner 2 fois par an (Règlement sanitaire départemental type, article 31)
Le ramonage du conduit est impératif pour assurer la sécurité et éviter tout risque de feu de cheminée. Penser à faire effectuer le ramonage du conduit de fumée ainsi que du conduit de raccordement. Deux ramonages mécaniques par an (dont un pendant la période de chauffage) sont obligatoires. Ils doivent être impérativement réalisés par une personne qualifiée. Pour éviter tout litige, nous vous conseillons de conserver l'attestation de ramonage pendant au moins deux ans. Dans le cadre d’une habitation louée, c’est le locataire qui est en charge de l’entretien courant du logement qu’il occupe et cela comprend aussi l’obligation de ramonage des conduits.
• Faire entretenir l’appareil par un professionnel 1 fois par an : Arrêtés du 23/02/2009 & du 15/09/2009
- Vérification complète du fonctionnement de l’appareil.
- Obligation du professionnel de remettre une attestation d'entretien.

 

Ci-dessous… le Poêle Fonte Fifty arche de Invicta

Foyers et inserts fermés, l’intégration avant tout

L'entretien régulier


Pour un appareil propre et prêt à fonctionner en toute sécurité


Appareils fonctionnant au bois bûche : dépoussiérer la grille de combustion
Appareils fonctionnant aux granulés : dépoussiérer le pot de combustion avec un aspirateur à cendres. Si cela ne suffit pas, utilisez une brosse pour gratter et enlever complètement les résidus.
Pensez à nettoyer régulièrement les suies des parois de votre appareil avec une balayette ou un pinceau.


Vider le tiroir à cendres


L'excès de cendre empêche l'alimentation en air du feu par le bas. Pour garantir une bonne combustion et éviter la déformation de la grille de votre appareil, videz le cendrier régulièrement. Pour cela, utilisez un aspirateur à cendre ou un tisonnier et une balayette.


Nettoyer la vitre régulièrement


Nettoyez la vitre avec de l'essuie-tout ou du papier journal humide trempé dans de la cendre fine. La cendre est un excellent nettoyant qui suffit au nettoyage lorsque la combustion est bonne et que le bois est sec.
En effectuant ces opérations régulières d’entretien et en utilisant un combustible de qualité, vous réduirez le phénomène d’obturation de votre conduit ainsi que celui des émissions de polluants. Vous réduirez également les risques liés au monoxyde de carbone.

Chronique du bon goût
B_
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK