Avec Lightcycle, Dyson éclaire notre quotidien différemment, pendant 60 ans

Smart Home

Avec Lightcycle, Dyson éclaire notre quotidien différemment, pendant 60 ans

le 7 février 2019
0
1
1
0

Une lampe qui diminue son intensité en fonction de la position du soleil, une lumière qui s'adapte à votre âge, à votre activité, une technologie qui permet aux LED de durer plusieurs décennies… La lampe Lightcycle de Dyson est sans conteste une réussite en terme de confort pour nos yeux toujours plus sollicités. Un objet qui repose notre vue, n'est-ce pas l'idéal ?

Notre avis sur Lightcycle de Dyson

 

C'est à Paris que Jack Dyson, fils de James Dyson et ingénieur en chef au sein de la société anglaise, a présenté son nouvel opus ce 29 janvier 2019. Il faut dire que la branche éclairage de Dyson est le terrain de jeux préféré de jack Dyson. Et c'est avec enthousiasme qu'il a présenté à la presse la Lightcycle. Si l'esthétique de l'objet peut se discuter, avec son look un peu trop business, la technologie qu'il renferme est en revanche impressionnante.Deux ans de recherche, 892 prototypes et 90 ingénieurs mobilisés. Le prix de la Lightcycle, élevé, vaut en revanche son coût. Notre vue, hypersollicitée par les écrans, mérite bien un tel objet chez soi. De plus, il est conçu pour durer près de 60 ans nous affirme Dyson. Et on peut croire la marque lorsqu'elle s'avance ainsi...

Avec Lightcycle, Dyson éclaire notre quotidien différemment, pendant 60 ans
Avec Lightcycle, Dyson éclaire notre quotidien différemment, pendant 60 ans
Prix de vente indicatif
499,99 et 749,99 euros
en vente

Pourquoi on craque...

 

 

Pour sa capacité à s'adapter à l'environnement

 

 

 

Pour la qualité de sa conception (60 ans de durée de vie promise)

 

 

 

Pour sa garantie 5 ans

 

 

 

Pour sa connectivité

 

 

 

Une conception solide

 

La Lightcycle de Dyson est un objet qui ne laisse planer aucun doute quant à sa solidité et à la qualité des matériaux lorsque l'on s'en approche et qu'on le touche. Les commandes sont agréables et accessibles, la modulation de la hauteur se fait d'un simple geste, et Dyson offre le choix entre deux formats : bureau (499,99 euros) et lampadaire (749,99 euros). On peut aussi choisir entre les coloris noir/noir ou blanc/argent.

Mais restons sur le premier argument en faveur de la Lightcycle, et qui justifie en partie le prix. Dyson utilise des LED pour l'éclairage, réputées pour leur longévité. Mais celles-ci sont sensibles à la surchauffe, qui peut affecter leur durée et leur qualité. C'est pourquoi Dyson a imaginé un système de "refroidissement", complexe mais efficace. A tel point que celui-ci permet à la marque d'avancer la durée record de 60 ans pour sa lampe, et surtout de permettre aux LED de mieux supporter les changements d'intensité fréquents liés à la Lightcycle...

Avec Lightcycle, Dyson éclaire notre quotidien différemment, pendant 60 ans

Une lumière évolutive et intelligente

 

Il n'existe pas une mais des lumières, que l'on exprime en luminosité et en lux. Celle de la lampe Dyson, dotée d'un système anti-éblouissement dépasse les 1 000 lux. Viennent ensuite les notions de températures de couleurs, quantifiées en kelvins, que nous n'aborderons pas en détails même si Dyson, marque d'ingénieurs, n'est pas avare de données techniques.

Faisons confiance à Dyson et concentrons nous sur l'usage. La Lightcycle va éviter un scintillement trop vuf, une lumière trop basse, bref tout ce qui peut générer de la fatigue oculaire. Bref, nous apporter plus de confort.

Ensuite, et la prouesse est remarquable, un algorythme conçu par Dyson va permettre à la lampe de régler la lumière en fonction de l'heure de la journée, de la position du soleil et de l'endroit où l'on se trouve.Et ainsi donner l'éclairage parfait prodigué par l'alliance des 3 LRDS chaudes et 3 LEDS froides situées dans la Lightcycle.

Avec Lightcycle, Dyson éclaire notre quotidien différemment, pendant 60 ans

Quand la connectivité s'impose

 

On peut parfois douter de l'utilité de la connectivité mais dans le cas de la Dyson Lightcycle, son apport est véritablement bénéfique.

On peut bien sûr allumer et éteindre à distance via le bluetooth, régler l'intensité ou la couleur manuellement, et communiquer à la lampe sa localisation via le GPS du smartphone. Ce qui s'avère indispensable pour, comme écrit précédemment, ajuster la luminosité au cycle du soleil.

Mais ce qui est remarquable dans l'application, c'est sa personnalisation à l'utilisateur. On adpate ainsi la lumière à son âge mais aussi à son activité. En effet, la lumière sera différente selon que l'on lit, que l'on dessine, que l'on fasse une sieste... On peut donc soit effectuer des réglages manuels, que l'on nomme et programme jusque 20 versions, soit se laisser guider par les modes automatiques définis par Dyson. 

Parmi ceux-ci...

Le mode détente, idéal pour lire dans son lit ou dans son canapé. la lumière y est moins intense et plus chaude

Le mode concentration, proche de l'éclairage de bureau et modulé en fonction de la lumière du jour.

Le mode précision, pour une lumière de haute intensité et proche de la lumière naturelle de jour.

Le mode boost, qui pendant 20 minutes va donner une lumire plus froide mais aussi plus vive pour y voir très très clair..

En conclusion, Dyson livre ici avec la Lightcycle la quintessence de la recherche issue de sa division éclairage. Pour celles et ceux qui veulent préserver leur vision le plus longtemps possible, passent beaucoup de temps à lire ou travailler en home office, l'acquisition d'un tel objet chez soi est un investissement sur le long terme, mais pas inutile...

 

 

Avec Lightcycle, Dyson éclaire notre quotidien différemment, pendant 60 ans
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK