Test : 6 mois avec le purificateur d'air Dyson Pure Humidify+Cool

Confort

Test : 6 mois avec le purificateur d'air Dyson Pure Humidify+Cool

le 3 novembre 2020
0
0
0
0

Durant six mois, nous avons pu voir quels effets a eu sur notre organisme le purificateur, ventilateur et humidificateur de Dyson : le Pure Humidify+Cool. Sur le long terme, nous avons ainsi pu ressentir des effets notables et bénéfiques, notamment en réduisant les allergies. Mais aussi sur l'entretien et l'utilisation de l'appareil...

Pour rappel, le Pure Humidify+Cool est un appareil trois-en-un, qui fait office de purificateur, ventilateur et humidificateur. Ce modèle connecté (en WiFi) dispose aussi d’un mode automatique et de capteurs de qualité de l’air. Il peut ainsi gérer de manière autonome la purification et l’humidification en fonction de la pollution de l’air ambiant.

 

Voir le Dyson Pure Humidify+Cool en vidéo

 

Test : 6 mois avec le purificateur d'air Dyson Pure Humidify+Cool
Pourquoi on craque
Test : 6 mois avec le purificateur d'air Dyson Pure Humidify+Cool
Pour ses trois fonctions complémentaires
Pour ses modes qui s'adaptent à tous les besoins et le mode brise, vraiment agréable
Pour les nombreux réglages qui offrent une intéressante polyvalence
Prix de lancement : 699 euros

Allergies : la purification a révolutionné notre quotidien

 

Les personnes qui ne souffrent pas d’allergies ne ressentiront sans doute pas de différence flagrante immédiate une fois leur air intérieur purifié – même s’il reste possible de se fier aux mesures fournies par l’appareil qui rendent la pollution « visible ». Pour notre part, nous souffrons de diverses allergies qui ne vont pas plus loin que provoquer des irritations des yeux, du nez et une gêne respiratoire occasionnelle.

Ayant pris en main le Dyson Pure Humidify+Cool à la période où les pollens sont de sortie, nous avons remarqué que quelques heures ont suffi pour que nous ressentions les bénéfices de la purification. Cette sensation s’est prolongée jusqu’à maintenant ; nous avons même pu espacer l’utilisation d’antihistaminiques. Toutes les sensations de gêne liées à l’allergie se sont dissipées ou ont diminué.

 

En revanche, son efficacité nous a fait d’autant plus regretter qu’il ne soit pas plus facile à déplacer (il est lourd et il lui manque selon nous de petites roulettes, par exemple). En effet, hormis pour les besoins de nos tests, il est donc resté installé dans notre pièce de vie principale. Dommage, car nous aurions vraiment aimé profiter de ses bienfaits dans d’autres pièces dans lesquelles nous passons beaucoup de temps comme notre chambre ou notre bureau. Nous n’avons pas forcément la place, ni le budget nécessaire, pour équiper toutes ces pièces d’un purificateur. Mais notre expérience convaincante avec le Pure Humidify+Cool nous fait réfléchir à investir dans un purificateur compact que nous pourrions facilement déplacer et donc partager ces deux pièces.

 

L’autre point qui nous semble toujours aussi intéressant avec le Pure Humidify+Cool concerne sa polyvalence. Nous avons apprécié d’utiliser sa fonction d’humidification qui se gère d’ailleurs toute seule (grâce au mode automatique) et avons résolu des problèmes d’air sec dans notre intérieur, qui n’aident en rien les allergies respiratoires... Précisons d’ailleurs qu’en hiver aussi, une telle fonction peut s’avérer bien utile, certaines solutions de chauffage asséchant l’air.

 

En plein été, nous avons également utilisé sa fonction ventilateur et particulièrement apprécié son mode brise, qui dispense de l’air de manière « irrégulière » dans la pièce, comme le ferait un courant d’air.

Test : 6 mois avec le purificateur d'air Dyson Pure Humidify+Cool

La connectivité, vraiment utile, à la carte

 

Pour réaliser les premiers tests du Pure Humidify+Cool, nous avons utilisé toutes les possibilités offertes par l’application et les fonctions connectées. Mais le fait de pouvoir prolonger cette prise en main durant de longs mois nous a permis de savoir quelles fonctions nous exploitons le plus au quotidien, de manière naturelle. Le premier constat, c’est que la connectivité n’est pas un gadget et que nous l’utilisons bel et bien.

À part en cas de pic de pollution, finalement, nous avons peu utilisé l’application pour consulter des informations détaillées sur la qualité de notre air intérieur. Nous avons eu tendance à les analyser au début pour repérer les bons ou mauvais gestes (comme l’utilisation de produits d’entretien) et apprendre à connaître les polluants qui squattent notre intérieur.

De même, nous avons peu recouru à la programmation, peu utile au vu de nos habitudes de vie. En revanche, nous avons régulièrement utilisé le pilotage à distance, pour consulter la température, la qualité de l’air et démarrer ou arrêter l’appareil depuis notre smartphone. Cela correspond plus à notre rythme de vie aux horaires peu réguliers. Et c’est justement ce qui nous semble le plus intéressant avec les fonctions connectées proposées : elles sont suffisamment nombreuses et variées pour s’adapter aux habitudes et aux besoins de chaque foyer.

Nous utilisons la commande à distance depuis l’application lorsque nous sommes absents durant de longues heures, avant notre retour si la qualité de l’air n’est pas satisfaisante. Car pour rappel, le Pure Humidify+Cool est pourvu de trois capteurs : l’un mesure l’humidité et la température, tandis que les deux autres mesurent les particules fines et les composés organiques volatiles (COV), des mesures qui peuvent être consultées à distance, même lorsque le purificateur ne fonctionne pas. À l’usage sur le long terme, nous trouvons toujours cela aussi pratique.

Nous avons également utilisé le démarrage depuis l’application pendant nos vacances d’été, durant les fortes chaleurs, lorsque la température grimpait un peu trop dans notre appartement, pour offrir un peu d’air frais à nos chats. En l’occurrence, eux non plus ne s’y trompent pas et savent rapidement trouver la bonne place face à l’anneau de diffusion du Pure Humidify+Cool.

Enfin, il nous est bien souvent arrivé de l’utiliser depuis notre table pendant le dîner ou depuis notre canapé - on n’a pas toujours la télécommande auprès de soi... Le plus souvent, nous l’utilisions pour refermer les fentes et diffuser l’air par l’arrière de l’anneau, une fonction dont nous avons apprécié l'utilité. Car on n’a pas toujours envie de sentir l’air arriver sur soi en soirée lorsque les températures se rafraîchissent, par exemple.

Test : 6 mois avec le purificateur d'air Dyson Pure Humidify+Cool

Un entretien réduit au strict minimum

 

Comme les autres appareils de la maison, un purificateur d’air s’entretient. En l’occurrence, dans le cas du Dyson Pure Humidify+Cool, deux opérations sont à prévoir : le changement de filtre – Dyson évoque un remplacement nécessaire une fois par an à raison de 12 h d’utilisation par jour – et un nettoyage de l’évaporateur qu’il faut faire tremper dans le réservoir d’eau avec de l’acide citrique (toutes les 600 heures, mais la fréquence varie selon la dureté de l’eau).

À part durant une dizaine de jours pendant les vacances, depuis que nous avons commencé le test il y a environ 6 mois, le Pure Humidify+Cool a fonctionné tous les jours, du matin jusqu’à l’heure à laquelle nous rejoignons les bras de Morphée – soit une dizaine d’heures par jour au minimum. Nous n’avons rien eu à faire pour l’entretenir : ni nettoyer ou changer le filtre, ni rincer l’évaporateur. Nous nous sommes contentés de dépoussiérer l’appareil à l’aide d’un chiffon sec. Bien entendu, nous avons également rempli le réservoir d’eau pendant les périodes où l’air intérieur était plus sec et où la fonction humidification était plus active.

Test : 6 mois avec le purificateur d'air Dyson Pure Humidify+Cool

Ce que nous retenons de ce test longue durée

 

Notre intérêt pour certaines fonctionnalités s’est vérifié, notamment le mode brise, la possibilité de consulter les mesures à distance même quand l’appareil n’est pas en fonction et la ventilation par l’arrière de l’anneau pour ne pas sentir l’air. Nous sortons également de cette expérience très convaincus par l’utilité de la purification de l’air et par l’intérêt de la connectivité sur ce type d’appareil. Enfin, le Dyson Pure Humidify+Cool nécessite peu d’entretien, ce qui constitue un atout supplémentaire.

B_
B_
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK