Dyson Pure Humidify+Cool : un purificateur et ventilateur qui sait aussi humidifier

Confort

Dyson Pure Humidify+Cool : un purificateur et ventilateur qui sait aussi humidifier

le 24 juin 2020
0
1
0
0

Tous les purificateurs d’air de Dyson servent également de ventilateurs. Le nouveau Pure Humidify+Cool commercialisé récemment, lui, cumule les fonctions de purificateur, ventilateur et humidificateur. Bien agréable pour profiter d’un peu de fraîcheur en été, mais aussi utile en hiver.

Notre avis sur Dyson Pure Humidify+Cool

 

Le fabricant britannique Dyson œuvre dans plusieurs secteurs, notamment le traitement de l’air. Il dispose en effet de ses propres laboratoires de recherches et développement, qui ont déjà mis au point des ventilateurs sans pale, des purificateurs d’air, des humidificateurs et des solutions qui servent de chauffage d’appoint. Le nouveau Pure Humidify+Cool combine les trois fonctions de purificateur, ventilateur et humidificateur. Cet appareil connecté bénéficie de toutes les technologies développées par Dyson dans ce domaine. Il profite en outre d’un nouveau mode brise particulièrement agréable et d’une fonction d’humidification optimisée, puisqu’elle peut désormais fonctionner en mode automatique, donc de manière utile et pertinente. Nous avons pu le prendre en main durant plusieurs semaines. L’occasion de nous rendre compte que cet appareil assez massif propose suffisamment de possibilités de réglages pour s’adapter à tous les besoins et à différentes saisons. En pleine période de recrudescence de pollens, nous avons pu goûter aux bienfaits de la purification, qui ont changé notre quotidien de sujet allergique, nous débarrassant avantageusement des yeux de lapin russe, des éternuements et du nez qui coule et ce en moins d’une journée d’utilisation.

Pourquoi on craque
Dyson Pure Humidify+Cool : un purificateur et ventilateur qui sait aussi humidifier
Pour ses trois fonctions complémentaires
Pour ses modes qui s'adaptent à tous les besoins et le mode brise, vraiment agréable
Pour les nombreux réglages qui offrent une intéressante polyvalence
Prix de lancement : 699 euros

Une fonction d’humidification, hygiénique

 

Dyson a choisi de cumuler les fonctions de purificateur et de ventilateur pour brasser un air débarrassé des pollens, bactéries et allergènes qui peuvent dès le printemps mener la vie dure aux personnes allergiques. Or, le taux d’humidité joue également un rôle important dans la qualité de l’air. Si un air trop humide n’est pas sain, un air trop sec ne l’est pas plus. Le taux d’humidité idéal d’un intérieur varie selon les saisons et selon la température. Il doit généralement être compris entre 40 et 60% environ. En l’occurrence, la fonction d’humidificateur peut être utile aussi bien l’hiver que l’été, puisque certaines solutions de chauffage ont tendance à assécher l’air.

Justement, le Dyson Pure Humidify+Cool mesure constamment la température ainsi que le taux d’humidité. Sa fonction humidificateur peut ainsi fonctionner en mode automatique ; l’appareil dispense alors l’humidité nécessaire. Il fonctionne ainsi à plein régime si l’air est trop sec ou au ralenti si l’air est déjà suffisamment humide.

Par ailleurs, si l’appareil ventile de l’air purifié, il est également logique qu’il diffuse de l’humidité en ayant d’abord éliminé les bactéries qui pourraient se développer dans son grand réservoir d’eau (5 litres). Pour cela, Dyson a prévu deux technologies. D’abord un système de lumière ultraviolet au niveau du réservoir, que cet appareil hérite de l’humidificateur Dyson AM10. Ensuite l’eau est « purifiée » une seconde fois, lorsqu’elle passe dans l’évaporateur, traité avec des ions d’argent.

Dyson Pure Humidify+Cool : un purificateur et ventilateur qui sait aussi humidifier

Diffusion d’air à la carte

 

Dyson a également amélioré les technologies de ventilation. Le Pure Humidify+Cool exploite bien entendu la fameuse technologie de ventilation sans pale développée par Dyson. Mais elle a été améliorée sur ce modèle. Des ouvertures ont été placées sur les deux côtés de l’anneau diffuseur et agrémentées de « volets » mobiles, qui oscillent pour disperser l’air dans la pièce.

Outre les réglages de vitesse, qui permettent à l’appareil de brasser un volume d’air plus ou moins important, il est possible de sélectionner des modes. En mode ventilateur, l’air est diffusé par l’avant, soit en faisant osciller les « volets », soit en les laissant fixe, pour diriger le flux d’air vers un point précis.

Un nouveau mode nommé brise est également disponible : les volets oscillent chacun indépendamment, à un rythme irrégulier, mais pas au hasard. Dyson a en effet développé un algorithme dont le but est d’imiter une brise légère induite par un courant d’air. Ce mode s’avère très agréable à utiliser.

Enfin, un dernier mode baptisé diffusion permet de refermer ces petits volets et de diffuser l’air par l’arrière de l’anneau. Il se montre très pratique, puisqu’il permet de profiter de la purification, éventuellement de l’humidification, sans ressentir l’air. C’est bien utile par les soirées un peu fraîches ou éventuellement en hiver.

Dyson Pure Humidify+Cool : un purificateur et ventilateur qui sait aussi humidifier

Des modes automatiques

 

Le Pure Humidify+Cool dispose de modes automatiques pour la purification et l’humidification. En les activant, l’appareil augmente tout simplement sa vitesse de fonctionnement ainsi que le degré d’humidification, en fonction des mesures qu’il réalise en temps réel. Si l’air est trop sec, il humidifie un peu plus ; s’il est pollué, l’appareil augmente sa vitesse de fonctionnement pour le purifier.

Lorsque le Pure Humidify+Cool détecte une augmentation de particules fines (PM 2.5) ou de composés organiques volatiles (COV) par exemple, on l’entend s’activer de manière plus intensive. Non seulement, c’est l’assurance que l’air intérieur soit purifié de manière pertinente mais on prend également conscience que certaines activités en apparence anodines engendrent de la pollution : par exemple faire la cuisine ou utiliser des produits d’entretien pour faire le ménage.

Dyson Pure Humidify+Cool : un purificateur et ventilateur qui sait aussi humidifier

Des mesures et une application complètes

 

Les mesures réalisées par le Pure Humidify+Cool sont nombreuses. L’appareil étant connecté en Wi-Fi, on peut en prendre connaissance sur son smartphone via l’application, ou bien directement sur l’écran en couleur de l’appareil.

Les mesures réalisées sont très complètes : température, degré d’humidité, PM 2.5 (particules fines), PM10, composés organiques volatiles (notés VOC) et NO2 (dioxyde d’azote, qui provient notamment du trafic routier). Une courbe historique de la pollution de l’air sur les dernières 24 h est également disponible. Enfin, l’écran affiche des animations pour aider l’utilisateur lorsqu’il est nécessaire de changer le filtre ou de procéder à un nettoyage du purificateur en profondeur. On accède à toutes ces informations, ainsi qu’à tous les réglages à partir de la télécommande magnétique, qui s’aimante sur le dessus de l’anneau.

 

Mais bien entendu, c’est en connectant le Pure Humidify+Cool qu’on obtient les informations les plus riches et les possibilités les plus intéressantes. L’appareil peut ainsi être démarré et réglé à distance, que l’on soit à la maison ou à l’extérieur. D’ailleurs, même s’il est éteint, on peut prendre connaissance de la qualité de l’air à tout moment – cela permet par exemple de démarrer l’appareil à distance pour que l’air soit sain lorsqu’on rentre à la maison. Le fonctionnement peut également être planifié à l’avance. Enfin, toutes les informations détaillées et des courbes historiques de qualité de l’air encore plus détaillées sont disponibles.

Pour un utilisateur qui souhaiterait comprendre en détail d’où provient la pollution de l’air dans son logement et en identifier les sources, l’application fournit de précieuses indications. Elle explique par exemple d’où proviennent les PM 2.5, quelle est leur nature et quels sont les seuils acceptables.

Si ces mesures paraissent trop compliquées ou trop détaillées, l’utilisateur peut se fier aux couleurs (dans l’application ou sur l’écran de l’appareil) qui indiquent d’un simple coup d’œil si l’air intérieur est sain (vert) ou plus ou moins pollué (jaune, orange, rouge, violet…) ainsi qu’aux modes automatiques pour y remédier, bien entendu.

 

Dyson Pure Humidify+Cool : un purificateur et ventilateur qui sait aussi humidifier
Cuisine estivale
B_
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK