Simple ou multifonction, comment choisir le bon four micro-ondes

Cuisine

Simple ou multifonction, comment choisir le bon four micro-ondes

le 1er janvier 2022
0
Partager sur

Si certains l’utilisent principalement pour décongeler ou réchauffer des aliments, le four micro-ondes permet aussi de cuire des plats voire de les gratiner. Alors quel modèle choisir ? Simple ou multifonction ? Quel format, quelle capacité, quelle puissance ? Quels accessoires sont utiles ? Homap vous livre les clés pour bien choisir le meilleur four micro-ondes.

Le four micro-ondes est particulièrement pratique pour réchauffer, décongeler, éventuellement cuire des aliments rapidement. Il fonctionne grâce à la diffusion d’ondes électromagnétiques dans la cavité, qui agitent les molécules d’eau présentes dans les aliments, produisant ainsi de la chaleur. Facile à utiliser et accessible, il s’est fait une place de choix dans les cuisines.

Sans surprise pour un appareil aussi incontournable dans les foyers, lorsqu’on arrive en magasin pour choisir un four micro-ondes, l’offre est pléthorique. Et la fourchette de prix peut surprendre, ce qui ne facilite pas le choix. En effet, quand les modèles de marque les moins chers sont vendus à un peu moins d’une centaine d’euros, les plus onéreux s’affiche à presque 2000 euros.

Alors qu’est-ce qui justifie de tels écarts de prix ? Et surtout selon quels critères choisir l’appareil adapté à votre budget et à vos besoins ?

 

Acheter le bon micro-ondes
Bon à savoir

Regardez bien la capacité de votre four, ses dimensions. Si vous êtes jeunes parents et que le biberon ne passe pas en hauteur, c'est dommage. La capacité va de 20 à 50 litres.

Bon à savoir

Un four combiné peut être intéressant pour n'avoir qu'un four ou si vous recevez beaucoup et voulez un four d'appoint pour griller vos plats.

Bon à savoir

Un modèle encastrable permet d'harmoniser son électroménager. Beaucoup de marques associent leurs gammes micro-ondes et fours traditionnels.

Choisir un four micro-ondes monofonction ou multifonction ?

Il existe des fours micro-ondes dits monofonction qui en réalité permettent à la fois de réchauffer des aliments, de les décongeler et même d’en cuire certains (par exemple à l’aide d’accessoires pour cuire à la vapeur). D’autres modèles plus polyvalents embarquent un gril qui permet de faire dorer ou gratiner les plats, comme du fromage sur une pizza par exemple.
Les plus complets sont les micro-ondes dits combinés, qui proposent aussi un mode chaleur tournante (ou air pulsé) en complément, comme les fours traditionnels (parfois c’est même une fonction halogène qui assure la cuisson). Certains offrent la possibilité d’utiliser en même temps la chaleur traditionnelle et les micro-ondes pour cuire des plats comme dans un four classique, mais plus rapidement. Ces appareils multifonction sont certes plus chers mais peuvent constituer un choix pertinent pour les personnes qui manquent de place pour installer deux fours.
Le choix entre un appareil monofonction ou un combiné dépend de ce que vous comptez faire avec.

S’il s’agit du seul four de la maison, il peut être pertinent d’opter pour un modèle combiné. En revanche, si vous disposez déjà d’un four multifonction complet, vous pouvez peut-être vous passer de la chaleur tournante, voire du gril. Si vous possédez un four multifonction de grande capacité, que vous préparez régulièrement des plats au four mais que vous êtes seulement deux et que vous recevez peu, le combiné peut dans ce cas être un bon choix. Cela peut vous éviter d’utiliser votre « grand » four à chaque fois. Tout est question d’habitudes culinaires et de besoins.

Simple ou multifonction, comment choisir le bon four micro-ondes
Certains fours proposent tous les types de cuisson en un modèle (vapeur, micro-ondes, chaleur traditionnelle...) comme ici le modèle 5 en 1 Asko.

Quel format et quelle capacité pour votre micro-ondes ?

Si la plupart des fours micro-ondes adoptent une forme rectangulaire, leurs dimensions peuvent être très variables. Sur ce point encore, réfléchissez à vos besoins et à l’emplacement disponible dans la cuisine. Si vous en avez surtout besoin pour réchauffer quelques plats, faire chauffer de l’eau pour le thé ou réchauffer votre café du matin, vous pouvez opter pour un petit format, peu encombrant. En revanche, si vous espérez y cuisiner, que vous êtes adepte des plats familiaux, éventuellement du batch cooking, alors mieux vaut prévoir un format généreux et la capacité qui va avec. Sachez que certains fabricants disposent dans leur gamme de modèles de forme étroite, quasiment verticale, ou adoptant des lignes originales. Si l’appareil trône sur le plan de travail, vous pouvez éventuellement opter pour un modèle au caractère bien trempé : certains arborent des lignes rétro et des couleurs qui sortent des sentiers battus.
Enfin, en ce qui concerne le volume, il peut aller de 20 litres pour les plus petits fours micro-ondes à 40 litres, voire 50 l pour certains combinés. Le choix dépend une fois encore des habitudes culinaires et du type de plat que l’on souhaite y réchauffer ou y cuire.

 

Micro-ondes pose libre ou encastrable ?

Selon l’aménagement de la cuisine, il faudra choisir entre un micro-ondes pose libre – qui lui peut trouver sa place sur le plan de travail ou sur une étagère – et un modèle encastrable. Selon l’emplacement que vous lui réservez, sachez aussi que l’ouverture de la porte, qui peut être latérale ou abattante, peut s’avérer plus ou moins pratique. Par exemple, une porte qui s’ouvre latéralement peut être plus confortable si l’appareil est posé sur le plan de travail ou sur une étagère haute. Donc songez à l’emplacement avant de faire votre choix.

Simple ou multifonction, comment choisir le bon four micro-ondes
La pose libre est idéale pour placer le micro-ondes où l'on veut dans la cuisine. Photo Whirlpool

Quelle puissance pour votre micro-ondes ?

La puissance maximale varie de 600/700 Watts jusqu’à plus de 1000 Watts (avec une puissance différente pour le gril lorsque le four propose une telle fonction). Plus la puissance est élevée, plus le réchauffage ou la cuisson est rapide. Pour chauffer et décongeler des aliments en petite quantité, une petite puissance suffit. En revanche, pour réchauffer (éventuellement cuire) de grands plats, de grosses pièces de viande ou de poisson, mieux vaut opter pour un modèle plus puissant.
Outre la puissance, le nombre de niveaux de puissance disponible n’est pas toujours le même, il varie de 4 à 6 ou 7 – ce qui permet de régler la puissance de manière plus précise.

Certains fours micro-ondes sont équipés d’un moteur inverter. Cette technologie gère la puissance de manière à la distribuer de manière plus régulière et homogène tout au long du réchauffage ou de la cuisson. Les fours micro-ondes traditionnels alternent pour leur part des phases de fonctionnement à pleine puissance et des phases d’arrêt – c’est ce type de fonctionnement qui fait qu’à l’issue d’une décongélation, il arrive que certains aliments soient cuits sur les bords, en surface.

Simple ou multifonction, comment choisir le bon four micro-ondes
Les commandes électroniques sont plus harmonieuses visuellement, et aussi plus précises. Photo Smeg

Commandes mécaniques ou électroniques

Les appareils d’entrée de gamme sont généralement équipés d’un programmateur mécanique. La puissance et la durée de fonctionnement se règlent à l’aide de molettes. Leur utilisation est on ne peut plus simple, mais les réglages sont peu précis. En montant en gamme, on peut profiter d’un programmateur électronique. Parfois composé d’une molette et de boutons, voire de commandes tactiles et d’un écran, ce système permet de régler la puissance et la durée de manière bien plus fine.

Simple ou multifonction, comment choisir le bon four micro-ondes
Les commandes mécaniques ont l'avantage d'être plus simples, et de réduire le prix d'un appareil. Photo Beko.

 Avec ou sans plateau tournant ?

Quand on songe micro-ondes, on pense immédiatement au plateau tournant en verre, dont les dimensions peuvent d’ailleurs être variables, les plus petits mesurant environ 25 cm de diamètre, quand les plus grands peuvent faire plus de 35 cm. Les petits plateaux suffisent pour réchauffer le contenu d’une assiette, alors que les adeptes de quiches et pizzas préféreront les grands diamètres. En revanche, ce fameux plateau tournant n’est pas bien pratique pour les utilisateurs de grands plats carrés ou rectangulaires… Il existe des références proposant l’option « plateau débrayable » mais le résultat avec un grand plat n’est pas forcément très homogène.
Autre possibilité, se tourner vers un micro-ondes sans plateau (une antenne tournante distribue les ondes pour chauffer de manière uniforme dans la cavité). Ses avantages : moins de perte d’espace et une plus grande flexibilité dans l’utilisation de récipients de dimensions et formes diverses.

Simple ou multifonction, comment choisir le bon four micro-ondes
La multiplication des programmes permet un usage plus fréquent de son micro-ondes, et leur nombre est souvent plus important chez les marques premium. Photo Miele.

Quels programmes pour son four micro-ondes ?

Plus on monte en gamme et plus les fours micro-ondes proposent des programmes et fonctions élaborés. Mais attention tout de même : jetez un œil à l’ergonomie de l’appareil sur lequel vous jetez votre dévolu. Il ne faudrait pas que la prolifération des programmes rende l’utilisation trop complexe.
Parmi les fonctions, la plus répandue est celle dédiée à la décongélation, que l’on trouve sur la majorité des modèles, même basiques : ce programme dure plus longtemps mais à moindre puissance pour éviter de cuire les aliments en surface.
Autre fonction pratique que l’on trouve sur des modèles accessibles : une touche de programmation rapide, qui permet de démarrer le four pour un temps donné – par exemple 30 secondes.
Certains de ces fours proposent aussi des fonctions de réchauffage rapide ou de décongélation rapide, promettant encore un gain de temps.
Sur les modèles plus évolués, on dispose parfois d’une aide à la cuisson ou à la décongélation (un peu comme les guides de cuisson des fours multifonction) : l’utilisateur renseigne le type d’aliment introduit ainsi que son poids et le four définit les réglages les plus adaptés pour décongeler ou cuire.
Enfin, certaines références sont équipées de programmes dédiés, par exemple pour faire fondre (du beurre, du chocolat…), maintenir au chaud (ce qui évite de relancer un réchauffage plusieurs fois de suite) ou même préparer des yaourts et faire lever des pâtes.

Quelques-uns proposent même des recettes préenregistrées pour cuire certains aliments – cela n’est d’ailleurs pas réservé aux appareils combinés, des programmes de ce type existent aussi sur des micro-ondes simplement équipés d’un gril.

A lire également…
Four micro-ondes, quelques conseils et accessoires à connaître
Partager sur
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK