Hygiène et allergies :  bien aspirer pour mieux respirer chez soi

Chronique du Mieux Vivre

Hygiène et allergies : bien aspirer pour mieux respirer chez soi

le 31 mai 2021
0
Partager sur

Pour bien respirer dans sa maison, et réduire tout ce qui est allergène, il faut commencer par bien aspirer. Pour cela, il faut choisir un aspirateur équipé d'un système de filtration adéquat, des accessoires qui vont bien, tout en veillant à bien entretenir son appareil.

Cette chronique vous est présentée par notre partenaire

Certaines personnes qui souffrent d’allergies ou qui souhaitent préserver la qualité de l’air dans leur intérieur songent à investir dans un purificateur d’air. Ce qui est une bonne idée. Mais avant même de purifier l’air, la première précaution à prendre consiste à faire le ménage régulièrement pour éliminer un maximum de poussière. Il faut choisir un aspirateur performant, équipé d’un système de filtration efficace et l’entretenir. Les accessoires comme les brosses jouent également un rôle primordial, car la poussière ne se cache pas seulement où on croit. 

 

L’importance de la filtration


Tous les aspirateurs du marché, avec ou sans sac (y compris les robots) sont équipés de filtres. Ces accessoires sont absolument indispensables. Ils participent en effet à protéger le moteur de la poussière (filtre avant-moteur) et à éviter que de la poussière ressorte de l’aspirateur en même temps que l’air qui y circule (filtre de sortie d’air, filtre HEPA). Car si les déchets les plus gros restent facilement dans le sac ou dans le collecteur, les particules les plus fines (souvent allergènes) ont tendance à s’en échapper. Le filtre reste alors le dernier rempart pour éviter de polluer l’air de la maison.

En l’occurrence, l’efficacité de filtration n’est pas égale selon les aspirateurs et les filtres. C’est justement ce que visait à mesurer la classe de réémission de poussière qui figurait sur l’étiquette énergie des aspirateurs (pour l’instant abandonnée).
L’efficacité dépend notamment de l’étanchéité des filtres et bien entendu de leur qualité. Certains fabricants utilisent des filtres dits « haute efficacité » classés EPA (Efficient Particule Air) ou très haute efficacité, normés HEPA (High Efficiency Particulate Air).
La norme HEPA se complète d’un chiffre (HEPA 10, HEPA 12… jusqu’à HEPA 14) ; plus il est élevé, plus le niveau de filtration est optimal. Par exemple, un modèle HEPA 14 filtre 99,995% des particules les plus fines (d’une taille supérieure à 0,3 micron).

Notez qu’il existe aussi des filtres ULPA (Ultra Low Penetration, soit à très faible pénétration), mais on n’en trouve pour ainsi dire pas dans les aspirateurs grand public.

 

Electrolux : For better living. Designed in Sweden.
Hygiène et allergies :  bien aspirer pour mieux respirer chez soi
Le Pure C9 Allergy est doté d'un filtre permanent Allergy+ qui retient 99,95% des particules de poussières, pollens, allergènes de chats et d'acariens. Il dispose de commandes à distance, d'un grand rayon d’action de 12 m, d'un système de vidage du bac à poussière intuitif et sans effort.
Le Pure D82 Allergy dispose lui aussi du kit allergy. Ce modèle avec sac est le plus silencieux de la gamme Electrolux avec seulement 57 dB (A). Il bénéficie de la technologie SmartMode qui détecte le type de sols et adapte automatiquement la puissance d'aspiration. Cet aspirateur est composé de 55% de matériaux recyclés pour en faire aussi un choix durable.
L'aspirateur balai sans fil Pure Q91 possède une brosse motorisée Allergy, avec Leds, qui élimine en profondeur les poussières et les allergènes. Les performances d’aspiration restent optimales, même lorsque le bac à poussière est plein. Confortable à utiliser, à la fois léger (800g en main) et résistant, le Pure Q9 aspire jusqu’à 55 minutes selon le mode utilisé (3 niveaux de puissance).

Les aspirateurs avec sac


Si l’aspirateur avec sac nécessite l’achat de consommables, l’une des raisons pour lesquelles de nombreux Français lui préfèrent l’aspirateur sans sac, il peut toutefois constituer un bon choix pour les personnes souffrant d’allergies. En effet, le sac constitue déjà une première « barrière » qui retient la poussière. Complété de filtres performants, il est paré pour retenir un maximum de poussière et particules.

 

Les aspirateurs sans sac

Ils rencontrent plus de succès que les modèles avec sac – succès auquel les aspirateurs balais contribuent largement puisque la très grande majorité d’entre eux sont justement des modèles sans sac.
En plus de filtres, ils utilisent une technologie de filtration cyclonique. Pour l’expliquer de manière simple, l’air est séparé de la poussière lorsqu’ils tourbillonnent à grande vitesse dans le collecteur. Il existe des aspirateurs sans sac monocycloniques (un seul « cyclone », donc un seul niveau de filtration) ou des modèles multicycloniques (avec plusieurs cyclones et autant de niveaux de filtration successifs). En théorie, ces derniers offrent donc une efficacité de filtration supérieure, avant même le passage de l’air dans le filtre.
Plus le système de filtration cyclonique de votre aspirateur est efficace, moins le filtre risque de s’encrasser – les performances d’aspiration sont donc maintenues avec un entretien minimisé.


La filtration à eau

Il existe des aspirateurs qui utilisent l’eau comme filtre. Cette méthode est très efficace pour retenir les particules, mais l’utilisation est évidemment moins pratique, puisque l’eau alourdit l’appareil, il faut remplir le réservoir, le vider (ce qui n’est pas très agréable puisqu’il s’agit d’eau sale après l’aspiration), le rincer… Cependant, pour les personnes souffrant de formes graves d’allergies ou de maladies respiratoires, cette solution peut s’avérer pertinente.

 

Les aspirateurs robots

Quant aux aspirateurs robots, ils ne disposent que d'un unique niveau de filtration (le filtre) puisqu'ils ne sont pas équipés de sac et généralement pas non plus de système de filtration cyclonique (même si certains fabricants ont fait des tentatives). Il faut donc veiller à choisir un robot livré avec un filtre de qualité, HEPA ou haute efficacité et non d'un petit filtre tout fin. Les modèles les plus élaborés sont en général fournis avec des filtres de qualité ; certains disposent aussi d'un bac lavable. Enfin, pour éviter tout contact avec la poussière, certains robots sont pourvus d'un système de vidange automatique grâce auquel la poussière est stockée dans un sac. 

Choisir ses accessoires d’aspirateur avec soin


S’équiper du bon modèle d’aspirateur est primordial, mais il ne faut pas négliger les accessoires. Chez de nombreuses marques, la montée en gamme et en prix s’effectue en fonction des accessoires. On accorde souvent le plus grand soin à choisir la brosse principale, destinée à l’entretien du sol, qui doit correspondre au revêtement – une brosse parquet, une turbo-brosse motorisée pour les tapis et moquettes, éventuellement une brosse polyvalente.
Mais il ne faut pas négliger l’intérêt des petits accessoires ; ce sont souvent ceux qui permettent de traquer la poussière dans les moindres recoins. Pensez notamment aux suceurs destinés au mobilier (long, plat, avec ou sans brossette…) : ils permettent d’éliminer beaucoup de poussière des meubles sans la remuer, de nettoyer les plinthes, l’arrière des radiateurs... Quant à la mini turbo-brosse, cet accessoire est un indispensable pour les possesseurs d’animaux domestiques, puisqu’elle déloge les poils des coussins, du canapé, des draps…
Mais quand on ne possède pas d’animaux, cet accessoire est loin d’être inutile pour autant. C’est une « arme » redoutable pour aspirer les canapés et les coussins – de vrais nids à poussière, même sans animaux - et surtout les matelas. Tout le monde ne pense pas à le faire et pourtant, un maximum d’allergènes s’y logent. Si vous n’avez jamais aspiré votre matelas et vos oreillers, essayez ; vous allez être surpris de ce que vous en délogez.
Pour conclure, quitte à investir un peu plus cher dans votre aspirateur au départ, ne négligez pas les accessoires. Et faites fi des dénominations marketing du type « animal » ou « spécial animaux » qui complètent les références de certains modèles. Cela laisse souvent supposer que certains accessoires s’adressent exclusivement aux possesseurs d’animaux alors que c’est faux.

Hygiène et allergies :  bien aspirer pour mieux respirer chez soi

Indispensable entretien


Il est indispensable de bien entretenir votre aspirateur pour qu’il conserve ses performances d’aspiration et pour aspirer « sainement ». Il faut changer le sac régulièrement ou vider le collecteur, sans hésiter à le nettoyer en profondeur de temps en temps.
Les filtres doivent aussi être entretenus. Certains sont lavables, d’autres doivent être tapotés ou remplacés. Le mode d’entretien et la fréquence recommandée varie selon les modèles ; vous trouverez toutes les indications dans la notice de votre aspirateur.


Quelques conseils pour bien respirer quand vous aspirez


Nous finirons en vous livrant quelques conseils, qui pourront vous être utiles, que vous soyez allergique ou non.
- Même si vous passez l’aspirateur très souvent, cela ne vous dispense pas d’ouvrir les fenêtres pour aérer et renouveler l’air. Car l’air intérieur demeure pollué, même une fois qu’on a aspiré la poussière.
- Notamment, n’hésitez pas à aérer quand vous faites les poussières.
- Vous pouvez utiliser les accessoires de votre aspirateur pour éliminer un maximum de poussière des meubles, ce qui en remue beaucoup moins qu’un chiffon.
- Ne vous contentez pas d’aspirer le sol. Pensez aux coussins, canapé, matelas, oreillers, voilages…
- Si vous possédez un aspirateur sans sac, videz le collecteur tout au fond de la poubelle pour limiter les envolées de poussière et idéalement, faites-le à l’extérieur (dans le jardin, sur le balcon…).
- Limitez l’utilisation de produits d’entretien, sources de pollution de l’air intérieur. De plus, ils sont irritants pour les voies respiratoires donc pas recommandés pour les personnes allergiques. Si vous devez en utiliser, pensez à aérer. Sinon, vous pouvez les remplacer par des produits moins chimiques (vinaigre, bicarbonate, savon de marseille…) ou utiliser la vapeur pour nettoyer quasiment toute votre maison sans détergents.

LES CHRONIQUES HOMAP ET LE PARTENARIAT

Les chroniques sont ouvertes au partenariat avec des marques qui souhaitent s'associer au sujet mis en avant par Homap. Le choix des sujets ainsi que le texte des articles sont réalisés de manière indépendante par la rédaction.

Partager sur
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK