Bien repasser : tout commence avec le lavage et le séchage

Chronique du bon usage

Bien repasser : tout commence avec le lavage et le séchage

le 3 mars 2020
0
Partager sur

Pour repasser plus vite et plus facilement, il faut veiller à bien préparer son linge. Et cela passe par l'utilisation de certaines fonctions de vos appareils comme le lave-linge ou sèche-linge, la manière d'étendre ou d'entreposer... Voici quelques conseils pour bien préparer votre repassage.

Commencer par bien sécher


Pour faciliter la tâche du repassage, il faut prendre soin de son linge dès le lavage. Pour limiter les plis, le linge ne doit pas être tassé dans le tambour du lave-linge et doit être étendu dès la fin du cycle. Certains lave-linge disposent d’une fonction vapeur spéciale, qu’il ne faut pas hésiter à utiliser. L’ajout de vapeur pendant le cycle limite les plis, assurant un repassage plus facile et plus rapide.
Si l’on utilise un sèche-linge, idem : il ne faut pas trop serrer le linge dans le tambour. Certains appareils proposent un programme « repassage facile » ou « défroissage » qui utilise la vapeur pour laisser le moins de plis possible. Cela n’affranchit pas du repassage, mais il s’en trouve facilité.
Quant au programme « prêt à repasser » du sèche-linge, il est utile si l’on repasse immédiatement après le cycle de séchage. Il garde le linge légèrement humide pour qu’il reste souple et ainsi plus facilite à repasser.
Lorsque le linge sèche à l’air libre - idéalement dehors, il faut bien l’étendre sans se priver de le secouer vigoureusement avant. Et il ne faut pas hésiter à placer certaines pièces sur des cintres, comme les pulls (sauf ceux en laine qui sèchent à plat), chemises, chemisiers, éventuellement les t-shirts et polos. Ne pas hésiter à fermer les boutons des chemises pour qu’elles sèchent bien tendues.
En matière de repassage, le cintre est l’un de vos meilleurs alliés – avant et après la séance.

Découvrez la gamme La Vaporella de Polti
Bien repasser : tout commence avec le lavage et le séchage
Technologie anticalcaire garantie (10 ans sur le groupe chaudière) : aucun entretien requis.
Semelle arrondie « 360° Fluid Curve» : fluidité maximale, anti-plis, pointe précision.
Fonction « Steam Pulse » jusqu’à 500 gr de vapeur intermittente : repasse en un passage sans effort
Programmes adaptés à chaque tissu et chaque besoin
Contrôle facilité par les indicateurs LED
En vente chez Boulanger, Darty, AmazonConforama

Entreposer sans froisser

 

Si vous ne repassez pas le linge immédiatement après son séchage, veillez à l’entreposer bien à plat, éventuellement les grandes pièces pliées en deux dans la panière, mais surtout pas en boule. Quant aux chemises, chemisiers et robes, mieux vaut les garder sur des cintres jusqu’à la séance de repassage si c’est possible.
L’idéal est de repasser régulièrement car plus le linge sèche longtemps, plus il devient sec et rigide, donc plus difficile à repasser.

 

Trier le linge pour gagner du temps


C’est une étape indispensable avant la séance de repassage, sauf si l’on dispose d’un fer ou d’une centrale « sans réglage » dont la semelle demeure à température constante. Inutile de trier les vêtements par couleur comme on le ferait avant un lavage, mais par matière. Pour gagner du temps et protéger ses vêtements, on commence la séance par les textiles les plus délicats qui se repassent à la température la plus basse, par exemple la soie ou la microfibre.
On poursuit avec les matières qui se repassent à plus haute température comme le coton. Cela évite de jouer du thermostat et de devoir attendre que la semelle du fer redescende en température – pour passer du coton à la soie par exemple.
En cas de doute quant à la température de repassage, il suffit de jeter un œil à l’étiquette du vêtement, tout y est indiqué.

Défroisser n’est pas repasser


D’abord, il faut savoir que rien ne remplace le repassage pour éliminer les plis et avoir des vêtements impeccables : ni le séchage dans le sèche-linge, ni le séchage naturel, ni même le défroissage à l’aide d’un défroisseur vapeur. Si vous aimez être tiré à quatre épingles sans passer par la case pressing, il faudra en passer par l’étape repassage, à l’aide d’un fer à repasser - ou mieux d’une centrale vapeur.
En effet, le défroisseur vapeur est parfait pour redonner de la tenue aux vêtements ou éliminer quelques traces à la sortie de l’armoire – éventuellement défroisser des textiles qui ne se repassent pas. Mais avant le rangement, rien ne remplace le repassage : c’est la seule méthode véritablement efficace pour obtenir des vêtements nickel, puisqu’elle allie chaleur de la semelle, vapeur et « écrasement » du tissu sur la planche à repasser.

 

A lire également : Quels sont les bons gestes pour repasser sans s'épuiser

LES CHRONIQUES HOMAP ET LE PARTENARIAT

Les chroniques sont ouvertes au partenariat avec des marques qui souhaitent s'associer au sujet mis en avant par Homap. Le choix des sujets ainsi que le texte des articles sont réalisés de manière indépendante par la rédaction.

Partager sur
Vous pourriez être intéressé par
RECEVOIR LA NEWSLETTER
OK